Photographie/Personnalités/M/Auguste Maure

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 20/01/2018, le Wikilivre de photographie comporte 6 361 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




Joseph Augustin Maure, dit Auguste Maure, était un photographe français né à Marseille en 1840 et décédé à Biskra (Algérie) le 3 mars 1907. Il a vécu vécu à Biskra de 1855 à 1907.

Création du premier studio de Biskra[modifier | modifier le wikicode]

Auguste Maure, 1905
Studio photo Maure - "Photographie Saharienne" - Biskra - Circa 1880

Biskra est une oasis à la porte du Sahara, une station thermale et d'hivernage qui accueillit au 19e siècle des artistes et écrivains comme Oscar Wilde, Anatole France ou Bela Bartok. Les œuvres d'André Gide et de Robert Hichens ont contribué directement à lui assurer une renommée internationale.

Les photographes Delemotte & Alary furent les premiers à photographier Biskra avec leur daguerréotype intitulé Minaret en ruine en mai 1850. Entre 1855 et 1860, des photographes voyageurs, Félix-Jacques Moulin, Paul Jeuffrain, Gustave de Beaucorps, séjournèrent à Biskra et réalisèrent les premières séries de clichés du sud de l'Algérie. Auguste Maure était un vescerien, nom donné aux premiers civils français venus habiter Biskra, ville dont l'ancien nom romain était Vescera, signifiant « escale » ou « carrefour d'échanges commerciaux ». Biskra est la ville qui l'avait vu grandir depuis son adolescence et où il avait définitivement choisi de vivre et de s'installer.

Auguste Maure faisait partie des artistes formant l'École de Biskra, constituée de peintres tels Eugène Fromentin, Paul Jean Baptiste Lazerges, Eugène Girardet, Gustave Guillaumet, Maurice Bompard ou Étienne Dinet ainsi que des photographes Émile Frechon, Alexandre Bougault, Rudolf Lehnert ou Marius Maure, son fils ainé.

Auguste Maure a fondé la Photographie saharienne, le tout premier studio de photographie du sud de l'Algérie, dans les années 1860. Il devint « le premier artiste-peintre ayant Ateliers » à Biskra : c'est ainsi que l'on qualifiait alors les artistes photographes. En 1870, Auguste acquit une maison dans la rue Berthe (rue principale de Biskra) et y installa son studio.

Production photographique[modifier | modifier le wikicode]

L'équipement photographique utilisé dans les années 1870-80 était lourd, fragile et sensible. La forte luminosité ambiante, la chaleur et le sable ne facilitaient pas les prises de vues extérieures. Auguste Maure fut à l'origine de nombreux clichés illustrant les paysages de Biskra et de ses environs (El Kantara, Tilatou, Sidi Okba, Chetma, Tolga, Touggourt...). Les liens qu'il entretenait avec la population locale lui ont facilité la prise de clichés représentant des modes de vie perpétués depuis l'antiquité et aujourd'hui disparus.

Les photographies Maure père et fils font partie d'un courant orientaliste naissant cependant toujours empreintes d'un profond réalisme. Il traitaient leurs sujets et leurs modèles avec beaucoup de dignité et de respect. Les membres de la tribu des Ouled Nails de Biskra, danseuses et prostituées arabes portant une tenue, une coiffe et des bijoux incomparables, étaient très souvent représentées sur des clichés très appréciés des touristes.

Galerie de photographies[modifier | modifier le wikicode]

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Né à Marseille (Bouches-du-Rhône) en 1840, Auguste Maure était originaire par son père César Augustin Maure de Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence)et par sa mère Marie Sophie Bertrand du village de Cholonge situé dans le canton de La Mure (Isère) où il se rendait régulièrement en famille pour se mettre à l'abri des chaleurs estivales du sud algérien.

Orphelin dès l'âge de 12 ans, Auguste fut recueilli en 1852 par sa grand mère, Marie Bertrand, habitant Cholonge. À la fin des années 1850, il se rendit en Algérie pour travailler auprès de son jeune oncle Louis Germain Bertrand, boulanger dans la commune de Lambèse près de Batna. La famille Bertrand dirigea dès 1863 à El Kantara une auberge-hôtel portant le nom d'Hôtel Bertrand et jouissant à cette époque d'une grande renommée.

Germain Bertrand organisa dès 1859 la toute première liaison postale par diligence entre Batna et Biskra, les Messageries du Sahara. Auguste Maure prit part à ce service postal, exerçant le métier de courrier. L'hôtel d'El Kantara faisait alors fonction de relais de poste et de caravansérail. Cet hôtel, dirigé par la famille Fouquet de 1859 à 1863, accueillait les touristes qui empruntaient la diligence à destination ou en provenance de Biskra. De nombreux artistes peintres, écrivains et photographes ont ainsi contribué à construire la réputation de ce lieu et de cet hôtel. Le premier client de cette liaison par diligence fut le général Desvaux, commandant la place de Biskra et connu par ailleurs pour être un grand amateur de photographie.

En 1860, Auguste Maure fonda à Biskra le studio Photographie saharienne. L'année 1867, une épidémie de choléra toucha Biskra. Auguste se réfugia temporairement à Marseille où il se maria avec Magdeleine Louise Sibille, originaire comme lui du canton de La Mure (Isère).

Dans les années 1870, Auguste Maure exerça à Biskra le métier de crieur et d'afficheur public pour le compte de l'administration militaire qui eut autorité sur la ville de Biskra jusqu'en 1878. En 1870, il devint propriétaire à Biskra d'un immeuble situé au 33 de la rue Berthe. Il y installa le studio Photographie saharienne ainsi que le café des Messageries (vente de bière de Constantine, vins, liqueurs, tabacs). Ce café marqua alors le lieu d'arrivée et d'attente de la malle poste en provenance de Batna.

Selon Paul Pizzaferri, historien de Biskra, « L'arrivée de la malle poste avait lieu sur la place face au Café des Messageries. Son arrivée dans un nuage de poussière avait un petit air de western à la mode biskrite. C'était l'événement attendu à l'heure de l'apéritif par toute une population en mal de solitude, avide de connaître les dernières nouvelles venant du nord ». Auguste eut ainsi eu l'occasion de rencontrer les artistes peintres et photographes venus découvrir le sud de l'Algérie en empruntant cet unique moyen de locomotion.

Auguste Maure eut trois enfants prénommés Marius, Auguste et Joseph. Il décèda le 3 mars 1907 à Biskra laissant à son fils aîné Marius Maure la propriété du studio photo. Son fils Auguste Ambroise Maure, né en 1873, assura à Biskra la gestion d'une librairie jouxtant le studio photographie de son frère et d'un petit hôtel (Hôtel-Orient des voyageurs) acquis par son père en 1875. Célestin Joseph Maure, né en 1878, devint meunier, héritant en 1907 du moulin acquis par son père en 1878.

Publications[modifier | modifier le wikicode]

  • Biskra et ses environs, 78 vues, Notice et un plan, Maure Photographe Biskra, édition FRANCE ALBUM, vers 1900
  • Vues de Biskra, 19 héliographies, Maure Photographe Biskra, edition ND Phot., vers 1900
  • Guide de Biskra et ses environs, Livret touristique contenant un plan détaillé de la ville, édition BAISE & GOUTTAGNY, Lyon, vers 1910

Collections[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer