Photographie/Personnalités/M/Eadweard Muybridge

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 20/05/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 850 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus




Eadweard J. Muybridge était un photographe anglais, né et mort à Kingston Upon Thames, dans la banlieue de Londres (9 avril 1830 - 8 mai 1904), mais émigré aux États-Unis en 1851. Malgré une œuvre photographique considérable, il est surtout connu pour avoir réussi à enregistrer les phases successives des mouvements de l'homme et de divers animaux, dont les chevaux. Il utilisait pour ce faire des batteries de 12 ou 24 appareils photographiques déclenchés à intervalles réguliers grâce à un système électrique. Son zoopraxiscope peut être considéré comme l'un des ancêtres de nos modernes systèmes de projection cinématographique.

Les travaux de Muybridge sont proches de ceux d'un autre précurseur, le Français Étienne-Jules Marey, inventeur du « fusil photographique ».

Le nom de naissance de Muybridge était Edward James Muggeridge. On pense qu'il a transformé son prénom en référence au King Eadweard, le roi Édouard, mais ce ne fut pas avant les années 1870. Son nom est d'abord devenu Muygridge au début de sa carrière à San Francisco, puis plus tard Muybridge.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Émigré à 22 ans, Muybridge commence à travailler à New-York, puis très vite à San Francisco où il devient éditeur et libraire. En 1855 il est victime d'un grave accident de diligence et le traumatisme crânien qui en résulte change profondément son caractère et son comportement, au point de le faire parfois considérer comme « dérangé ». Il retourne alors en Angleterre où, pendant cinq ans, il étudie la photographie et s'efforce d'acquérir le matériel le plus perfectionné de l'époque.

En 1866, ses études terminées, il retourne à San Francisco, où il devient très vite un photographe célèbre grâce à ses clichés de paysages et d'architecture. Il effectue de nombreuses prises de vues stéréophotographiques, une technique très à la mode à cette époque. À partir de 1867, il invente un studio de photographie mobile avec lequel il parcourt la Californie, puis l'Alaska, devenant en 1967 sous le nom d'Helios le photographe officiel de l'armée états-unienne qui occupe le territoire.

La haute société californienne l'engage régulièrement pour se faire tirer le portrait, mais dans ce domaine on ne connaît guère de lui que des photographies de groupes. Il s'est bien davantage illustré comme photographe paysagiste, grâce entre autres au Coast and Geodetic Survey, un organisme lié à l'armée qui effectuait des inventaires, des explorations géologiques et des travaux photographiques. Ses paysages grandioses de la région du Yosemite, récemment découverte, ont été primés en 1867. Il rapporte de ses nombreux déplacements dans le Far West plusieurs milliers de clichés. La guerre des Modocs (1872-1873), un des épisodes du sanglant conflit entre les colons qui envahissent l'ouest de l'Amérique du Nord et populations autochtones, lui offre l'occasion de pratiquer un reportage en stéréoscopie. Son travail, et la taille inaccoutumée de ses plaques au collodion humide, lui valent une renommée à la hauteur de celle de Carleton Eugene Watkins, auteur de clichés comparables pris dans les mêmes lieux. Le panorama à 360° de la ville de San Francisco, réalisé en 1877, est une autre de ses œuvres marquantes. Les photographies de Muybridge sont commercialisées par la société Bradley et Rulofson, établie dans Montgomery Street.

L'étude des mouvements[modifier | modifier le wikicode]

Crystal 128 forward.png pour en savoir plus : les animations de Muybridge sur Wikimedia Commons



En travaux
link={{{link}}}

Cette page est en travaux. Tant que cet avis n'aura pas disparu, veuillez en considérer le plan et le contenu encore incomplets, temporaires et sujets à caution. Si vous souhaitez participer, il vous est recommandé de consulter sa page de discussion au préalable, où des informations peuvent être données sur l'avancement des travaux.

Images en réserve[modifier | modifier le wikicode]

1 à 100[modifier | modifier le wikicode]

101 à 200[modifier | modifier le wikicode]

201 à 300[modifier | modifier le wikicode]

301 à 400[modifier | modifier le wikicode]

401 à 500[modifier | modifier le wikicode]

501 à 600[modifier | modifier le wikicode]

601 à 700[modifier | modifier le wikicode]

701 à 800[modifier | modifier le wikicode]

non numérotées[modifier | modifier le wikicode]