Photographie/Personnalités/M/Félix-Jacques Antoine Moulin

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 26/08/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Félix-Jacques Antoine Moulin était un photographe français né le 27 mars 1802 et décédé le 12 décembre 1875. Il est connu pour ses photos de nu.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

En 1849, Moulin a ouvert un studio photographique rue du Faubourg-Montmartre à Paris et commencé à réaliser des daguerréotypes de jeunes filles âgées de 14 à 16 ans. En 1851, son travail a été confisqué et il a été condamné à un mois de prison pour travaux obscènes, « tellement obscènes que même l'énonciation des titres (...) constituerait une atteinte à la morale publique » selon les archives judiciaires.

Une fois libéré, il poursuivit ses activités plus discrètement. Il enseigna la photographie et vendit des équipements. Il avait une porte à l'arrière de son échoppe afin d'éviter de nouveaux ennuis avec la justice. Ses travaux séduisirent la critique.

En 1856, Moulin entreprit un voyage photographique en Algérie, avec une tonne d'équipements et financé par le gouvernement, ce qui lui permit de bénéficier des structures des autorités coloniales. Malgré des difficultés techniques liées aux variations d'humidité, au travail en extérieur et à la qualité de l'eau, il parvint à documenter en profondeur les colonies françaises d'Afrique du Nord. Il rentra en Europe en 1858 avec une moisson de centaines d'images, représentant les paysages, les villes, les sites archéologiques ainsi que des portraits des autochtones.. Il en publia 300 dans un livre en trois volumes In-folio intitulé L'Algérie photographiée. Ces documents devinrent des brochures officielles du colonialisme sous Napoléon III, auquel le livre avait été dédié. Ils firent le tour de l'Europe dans diverses expositions.

Collections[modifier | modifier le wikicode]

Galerie de photographies[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer