Photographie/Personnalités/M/Robert Mapplethorpe

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 13/11/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Robert Mapplethorpe (Floral Park, Queens, État de New York, 4 novembre 1946 – 9 mars 1989) était un photographe états-unien célèbre pour ses portraits en noir et blanc très épurés, ses photos de fleurs et ses nus masculins. Le caractère cru et érotique des œuvres du milieu de sa carrière a déclenché des polémiques sur le financement public de l'art aux États-Unis (culture wars).

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Robert Mapplethorpe est né dans une famille catholique d'origine anglo-irlandaise. Il a reçu un Bachelor of Fine Arts du Pratt Institute de Brooklyn à New York, où il travailla pour un certain nombre de médias différents. Il prit peu après ses premières photographies avec un Polaroid, utilisé comme un outil pour réaliser les collages qu'il faisait à l'époque. Très vite, il s'intéressa au procédé lui-même, prit des centaines de clichés et réalisa sa première exposition personnelle en janvier 1972. En 1975, Sam Wagstaff, amoureux de Robert Mapplethorpe, lui offrit un appareil 6 x 6 Hasselblad avec lequel il pouvait obtenir des photographies d'une bien meilleure qualité. Il ne recommença jamais d'utiliser le Polaroid, mais profita des perfectionnements et de la précision de son nouvel équipement pour réaliser la suite de son œuvre, qui lui valut le succès commercial et la notoriété.

Il photographia ainsi ses amis et connaissances, entre autres des artistes (dont Patti Smith pour la pochette de son premier disque Horses), des compositeurs, des stars de la pornographie et des habitués des sex-clubs.

Dans les années 1980, ses photographies prennent un tour plus maniéré, plus sophistiqué, avec une recherche constante de la beauté abstraite. Il se concentre alors sur des nus statuaires tant féminins que masculins, des natures mortes florales, des images de Lisa Lyon, une série remarquable pour Jean-Charles de Castelbajac et des portraits officiels.


Les photographies de Robert Mapplethorpe ont été l'objet de violentes controverses, particulièrement aux USA. Ses expositions ont été à diverses reprises boycottées, censurées, et l'une a même été fermée. Ses représentations de nu, d'actes sexuels et de sadomasochisme ont provoqué de nombreuses protestations et même un dépôt de plainte à l'encontre d'un directeur de musée. En 2008, la Cour Suprème du Japon décréta que les images érotiques de Mapplethorpe ne contrevenaient pas aux lois du pays sur la pornographie et « rendit leur liberté » à un lot de photographies qui avaient été saisies pendant plus de 8 ans.

En Allemagne, en revanche, les photographies de Mapplethorpe étaient dans le même temps considérées comme des œuvres d'art et vendues comme posters pour orner, entre autres, les chambres des étudiants.

Expositions[modifier | modifier le wikicode]

Expositions collectives[modifier | modifier le wikicode]

  • 1977/78
- The Collection of Sam Wagstaff, Galeries Corcoran et Grey, New York University.
  • 1977
- Documenta 6, Kassel, Allemagne.
  • 1978
- Mirrors and Windows, Photography ]960 to the Present, Museum of Modern Art, New York.
- Rated X, Galerie Marge Neikrug, New York.
  • 1979
- People Watching (Penthouse exhibition), Museum of Modern Art, New York.
- Attitudes, Santa Barbara Museum of Art, Californie.
- Members Exhibition (Art Lending Service), Museum of Modern Art, New York.
- Artists by Artists, Whitney Museum of American Art, New York et Aspen Center for the Visual Arts, Colorado.
  • 1980
- New Visions, Galerie Carson-Sapiro, Denver, Colorado.
- The Norman Fisher Collection, Jachsonville Art Museum, Floride.
- Secret Paintings [peintures et photographies érotiques], Galerie Jehu, San Francisco.
- Presences : The Figure and Manmade Environments, Reading, Galerie Freedman et Albright College, Pennsylvanie.
- In Photography, Color as Subject, School of Visual Arts Museum, New York.
- Quattro fotografi differenti, Padiglione d'Arte Contemporanea, Mailand.
  • 1981
- Marked Photographs, Galerie Robert Samuel, New York.
- Autoportraits Photographiques, Centre Georges Pompidou, Paris.
- New York, New Wave, The Institute for Art and Urban Resources, New York.
- Land/Urban Scapes, Islip Town Art Center, New York.
- Inside Out-Self Beyond Likeness, Newport Harbor Art Museum, California Whitney Museum, Biennal Exhibition New York.
- Figures : Form and Expression, Galerie Albright Knox, New York.
  • 1982
- Points of View, Museum of Art, Norman, Oklahoma.
- US art now, Nordiska Kompaniet, Stockholm, anschlieBend im Konstmuseum, Goteborg et Documenta 7, Kassel.
- La photographie en Amérique, France.
- The Black Male Image, Harlem Exhibition Space, New York.
- Lichtbildnisse, Rheinisches Landesmuseum, Bonn.
- The Erotic Impulse, Galerie Roger List, New York.
- Portraits, Galerie Concord, New York.
- Faces Photographed, Galerie Grey Art, New York.
  • 1983
- Robert Mapplethorpe, Galerie Photographie, Düsseldorf.
- Three Dimensional Photographs, Castelli Graphics, New York.
- Portraits, The Taft Museum, Cincinnati, Ohio.
- Phototypes, The Whitney Museum of American Art, New York.
- Drawings, Photographs, Galerie Leo Castelli, New York.
- Self Portraits, Galerie Linda Farris, Seattle, Washington.
- Photography in America : 1910-1983, The Tampa Museum, Florida.
- The New Art, Tate Gallery, Londres.
  • 1984
- Radical Photography, Nexus Gallery, Atlanta, Georgia, USA.
- Face to Face, Recent Portrait Photography, Institute of Contemporary Art, Université de Pennsylvanie, Philadelphie.
- Portrait Photography, Galerie Delahunty, Dallas, Texas.
- Sex-Specific. Photographic investigations of contemporary sexuality, The School of the Art Institute of Chicago.
  • 1985
- Beautiful Photographs, One Penn Plaza, New York.
- The New Figure, Birmingham Museum of Art, Birmingham, Alabama.
- Nude, Naked and Stripped, Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, Massachussets.
  • 1986
- Sacred Images in Secular Art, Whitney Museum of American Art, New York.
- Rules of the Game : Culture defining Gender, Mead Art Museum, Amherst, Massachussets.

Expositions individuelles[modifier | modifier le wikicode]

  • 1972
- première exposition personnelle.
  • 1973
- Polaroids, Light Gallery, New York.
  • 1976
- Polaroids, Light Gallery, New York.
  • 1977
- Flowers, Galerie Holly Solomon, New York et The Kitchen, New York.
- Portraits, Galerie Holly Solomon, New York.
  • 1978
- Galerie Remise du Parc, Paris.
- Portraits of Patti Smith, Galerie Robert Miller, New York The Chrysler Museum, Norfolk, Virginia, Galerie Langdon Street, San Francisco, Galerie Simon Lowinsky, San Francisco et Galerie The Corcoran, Washington D.C.
  • 1979
- Robert Mapplethorpe : 1970/75, Galerie Robert Samuel, Texas Gallery, Houston, Texas et Galerie Robert Miller, New York.
- Trade off [avec Lynn Davis], International Center of Photography, New York.
  • 1980
- Vision Gallery, Boston et Galerie Jurka, Amsterdam.
- Robert Mapplethorpe : Blacks and Whites Galerie De Celle, Lawson et Galerie In a Plain Brown Wrapper, Chicago.
  • 1981
- Galerie Fraenkel, San Francisco, Galerie Lunn, Washington D.C., Galerie Texbraun, Paris, Galerie Robert Miller, New York Frankfurter Kunstverein, Francfort, Galerie Nagel, Berlin et Galerie Contretype, Bruxelles.
  • 1982
- Black Males, Galleria Il Ponte, Rome.
- Robert Mapplethorpe Foto's, Galerie Ton Peek, Utrecht, Galerie Fay Gold, Atlanta, Galerie Young Hoffman, Chicago, Galerie Gagosian, Los Angeles, Galerie Shore, The Pines, Long Island, New York.
- Robert Mapplethorpe, Recent Work, Galerie Jurka, Amsterdam.
- Robert Mapplethorpe, Contemporary Arts Center, Nouvelle-Orléans.
  • 1983
- New Works, Galerie Robert Miller, New York.
- Recent Work, Sam Hardison Fine Arts, New York.
- Lady, Galerie Leo Castelli, New York.
- Robert Mapplethorpe, Galerie Jane Corking, Toronto.
- Robert Mapplethorpe, Centre Georges Pompidou, Paris.
- Lady, Galerie Rüdiger Schöttle, Munich.
- Lady Lisa Lyon, Galerie Photographie, Düsseldorf.
- Lady Lisa Lyon, Centre Olympus, Londres.
- New York, Galerie Watari, Tokyo.
- Robert Mapplethorpe (Retrospective), Institute of Contemporary Art, Londres.
- Flowers, St. Louis Art Museum, Missouri, USA.
- Photogravures, Galerie Barbara Gladstone, New York.
- Robert Mapplethorpe, fotografie, Palais Fortuny, Venise.
  • 1984
- Galeria Fernando Vijande, Madrid et Fondazione Lucio Amelio, Naples.
- Robert Mapplethorpe, fotografie, Palazzo delle Cento Finestre, Florence.
- Robert Mapplethorpe, fotografie, Grand Hotel Savoia, Cortina.
  • 1985
- Galerie Robert Miller, New York, Galerie Daniel Templon, Paris et Australian Center of Contemporary Art, Victoria.
  • 1986
- Texas Gallery, Houston.
  • 1987
- Galerie Kicken, Pauseback, Keulen, Kbln et Galerie Raab, Berlin.
  • 1988
- Stedeliik Museum, Amsterdam.
  • 1992
- Kunsthalle, Düsseldorf, Allemagne.
  • 1997
- Louisiana Museum of Modern Art, Danemark.
- Staatsgalerie, Stuttgart.
  • 2009
Robert Mapplethorpe, Polaroids and Silver Prints in Context, Galerie Stefan Röpke, Cologne, Allemagne, du 4 septembre au 17 octobre. L'exposition présente les premiers Polaroid de Robert Mapplethorpe, mélangés avec des tirages argentiques datant des années 1980.
  • 2010
- A Retrospective, Düsseldorf NRW-Forum, Allemagne, (Commissaire : Werner Lippert) Some of the most shocking and indeed some of the most dangerous images in modern photography, or even in the history of art (Arthur C. Danto). L'exposition présente plus de 150 photographies, depuis les premiers Polaroid de 1973 jusqu'aux derniers autoportraits de 1988, qui le montraient frappé par le Sida et laissaient entrevoir sa fin prochaine.

Publications[modifier | modifier le wikicode]

(à compléter)

  • Robert Mapplethorpe : Certain People - A Book of Portraits [texte de Susan Sontag] .- Pasadena (Californie), Twelvetrees, 1985, 112 p., cartonné [en anglais]. (ISBN 0942642147 et 978-0942642148)
  • Robert Mapplethorpe : The Black Book [texte Ntozake Shange] .- New-York, St. Martin's Griffin, 1986, 112 p. [en anglais]. (ISBN 0312021666 et 978-0312021665)
  • Robert Mapplethorpe - Ten by ten [texte d'Els Barents] .- Munich, Schirmer/Mosel, 1988, broché. (ISBN 3-88814-272-5)

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • MORRISROE, Patricia .- Robert Mapplethorpe : A Biography .- Londres et New-York, Papermac, 1995.
  • DANTO, Arthur C. .- Playing with the Edge : the Photographic Achievement of Robert Mapplethorpe .- Londres et Los Angeles, University of California Press, 1996.
  • BANHAM, Gary .- Mapplethorpe, Duchamp and the Ends of Photography .- Angelaki, 2002.


Liens externes[modifier | modifier le wikicode]