Photographie/Personnalités/S/Edward Steichen

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 24/08/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus




Edward Steichen fut un photographe états-unien (né le 27 mars 1879 à Bivange, Luxembourg, mort le 25 mars 1973) ; il fut aussi peintre et directeur de galerie. Sa famille déménagea aux États-Unis en 1881 et il fut naturalisé en 1900.

Après une brève carrière de peintre au début du XXe siècle, Steichen épousa la cause des pictorialistes et devint un maître dans ce style photographique. En 1905, il créa les Little Galleries of the Photo-Secession avec Alfred Stieglitz. Après la 1ère guerre mondiale, pendant laquelle il commanda la division photographique du corps expéditionnaire américain, il reprit ses activités de photographe à plein temps, évoluant progressivement vers la photographie de mode. Sa photographie de Greta Garbo, qui fit la couverture de Life le 10 janvier 1955, est reconnue comme l'un des portraits les plus célèbres de l'actrice.

Steichen a eu l'occasion de tirer le portrait d'innombrables célébrités comme Pablo Picasso, Anatole France, Richard Strauss, George Bernard Shaw, Henri Matisse. Auguste Rodin lui ouvrit son atelier en 1902 et il revint le photographier à diverses reprises jusqu'en 1908. C'est d'ailleurs à Paris qu'il réalisa sa première exposition.

Ses photographies pictorialistes ont été prises à une époque où les photographes cherchaient à faire reconnaître leur art au même titre que la musique, la peinture ou la sculpture. Ses photographies de la campagne du Michigan, qu'il parcourait déjà à l'âge de 16 ans, se distinguent par un grand savoir-faire dans l'utilisation de la lumière et du clair-obscur. Steichen est également l'auteur de nombreuses natures mortes et fur aussi un passionné de botanique.

Une copie de sa fameuse photographie The Pond-Moonlight (1904) fut vendue en février 2006 pour 2,9 millions $. Steichen prit cette photo à Mamaroneck, dans l'État de New York, près de la maison de son ami et critique d'art Charles Caffin. Contrairement aux apparences, cette photographie n'est pas en couleurs, les teintes sont appliquées par l'intermédiaire d'une gomme sensible à la lumière et chargée de pigments. Trois tirages seulement de cette photographie sont connus et ils sont tous différents en raison du caractère artisanal du procédé utilisé.

The Pond-Moonlight

Au début des années 1920, il fut nommé Photographe en chef des publications du groupe Condé Nast. Il connut alors la popularité auprès du grand public grâce à ses photographies de starlettes et de mode dans des revues comme Vanity fair et Vogue. On lui a reproché à ce propos, en particulier ses pairs, une certaine monotonie dans sa manière de photographier les modèles, mais il fut aussi considéré à cette époque comme le photographe le mieux payé au ponde.

Pendant la 2e guerre mondiale, Steichen fur le directeur du Naval Photographic Institute, les services de renseignements photographiques aériens états-uniens. Son documentaire de guerre "The Fighting Lady" remporta en 1945 le prix du meilleur documentaire (Academy Award).

Après la guerre, il devint en 1947 Directeur de la Photographie au Museum d'Art Moderne de New-York (MoMA), poste qu'il occupa jusqu'en 1962. Parmi d'autres actions, Steichen a monté en 1855 dans ce musée l'exposition fameuse intitulée The Family of Man : 500 photos de 273 photographes différents, décrivant la vie, l'amour et la mort dans 68 pays. C'est son beau-frère Carl Sandburg qui écrivit l'introduction du catalogue (ISBN 0-8109-6169-5). Ce fut l'exposition la plus coûteuse jamais organisée dans ce musée, où elle attira 9.000.000 de visiteurs.

Selon le souhait de Steichen, l'exposition a été donnée au Grand-Duché du Luxembourg et on peut la voir de façon permanente au château de Clervaux. Elle est inventoriée à l'Unesco dans la section « mémoire ».

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • STEICHEN, Edward .- The family of man : the greatest photographic exhibition of all time .- New York, Museum of Modern Art, 1955.
  • COHEN DEPIETRO, Anne et GOLEY, Mary Anne .- Edward Steichen : Four Paintings in Context .- New York, Hollis Taggart Galleries, 2003.
  • SMITH, Joel .- Edward Steichen : The Early Years .- Princeton, Princeton University Press, 1999.

Galerie de photographies[modifier | modifier le wikicode]