Photographie/Personnalités/S/Michael Semak

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 23/08/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Michael Semak est un photographe canadien, né à Welland (Ontario), le 9 janvier 1934.

En 1958, il a obtenu son diplôme en technologie de l’architecture de l’Institut de technologie Ryerson (aujourd’hui l’Université Ryerson) à Toronto. Il se consacra à l'étude de l'architecture, tout en pratiquant la photographie en amateur. Une fois son diplôme obtenu, il décida de devenir photographe professionnel, soutenu dans ses projets par sa femme Annette.

Une première commande de l'Office National du Film du Canada (National Filmboard) le conduisit à suivre une formation technique complémentaire chez Kodak-Canada, où il apprit la pratique des grands formats. Cette façon de photographier ne lui plaisant pas, et trouvant que les possibilités des petits formats lui convenaient mieux, il abandonna Kodak au bout de 8 mois pour voyager et travailler en autodidacte pour la presse. De 1963 à 1973, il a travaillé comme photographe pigiste et effectué des missions de documentation pour le Service de la photographie de l’Office national du film du Canada, ainsi que pour plusieurs maisons d’édition de livres et magazines sur la photographie.

Michael Semak disait en 1968 : « je crois que la photographie est un des moyens les plus efficaces actuellement pour promouvoir l'entente entre les peuples et aussi la cause de la paix. La plupart de ses photographies tournent autour du thème de l'humain. Il a parcouru le monde pour capter les divers sentiments, les maladies mentales, la pauvreté ou la sexualité. Ces sujets sont toujours traités d'une façon inhabituelle et dans un style personnel.

Michael Semak a enseigné au département d’arts visuels de l’Université York pendant près de trente ans, jusqu’à sa retraite en 1999. Pendant très longtemps, il a photographié presque exclusivement en noir et blanc mais vers la fin de sa vie, il se consacre maintenant à la couleur.

Expositions et récompenses[modifier | modifier le wikicode]

On a consacré à Michael Semak plus de 300 expositions individuelles et expositions de groupes, et son œuvre a été couronné de nombreuses subventions et prix, dont la médaille d’or d’excellence en photographie, de l’Office national du film du Canada.

Publications[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Les Maîtres du Leica : Michael Semak. In : Leica Fotografie, n° 1, 1969, pp. 2-15.