« Photographie/Personnalités/F/Tomaso Filippi » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
Aucun résumé des modifications
== Biographie ==
 
Tomaso Filippi, fils de Antonio Filippi et Angela Marangoni, était issu d'une famille originaire du val de Zoldo dans la Province de Belluno et qui s'est installée à Venise à partir de la moitié du {{s|XVIII|e}}XVIIIe siècle.
 
Jeune, Tomaso participea au travailtravaillé dans lal'atelier de [[typographe|typographie]] deque son père qu'il aavait hérité de son grand-père et qui estétait spécialiséespécialisé dans l'impression de textes sacrés grecquesgrecs (''Tipografia San Giorgio''). IlSon développe sa propensionintérêt pour les arts figuratifs qui le conduitconduisit à s'inscrire dès [[1867]] à l'[[académieAcadémie des beaux-arts de Venise]].
 
En [[1870]], il entreentra à l'atelier photographique de [[Carlo Naja]], un dedes plus célèbrecélèbres d'Europe, et en [[1871]], il terminetermina ses études à l'académieAcadémie.
 
La photographie est alors considérée comme la sœur mineure de la peinture et le passage est pour lui des plus naturels. Tomaso apprendapprit rapidement le métier d'opérateur technique, il devientdevint directeur de l'établissement,Établissement et le resteresta jusqu'en [[1895]].
 
En [[1878]], il se mariemaria avec Angela Vorano.
 
En [[1882]] lorsque Carlo Naja meurtmourut, Filippi prononceprononça l'oraison funèbre lors desde ses obsèques. Il continueresta àen entretenir des rapportsrelation avec les héritiers du photographe et àpoursuivit sa collaborercollaboration avec Ida Lessiak, la femme de Naja.
 
C'est à cette période qu'il réaliseréalisa lesses œuvres les plus importantes de son activité. Parmi celles-ci, un album pour de l'expositionExposition internationalinternationale de l'art de 1887 (l'ancêtre de la [[biennalew:Biennale de Venise|Biennale de Venise]]) et un ouvrage ''Calli, Canali ed Isole della Laguna'' publié par l'éditeur Ongania.
 
En [[1893]] Ida Lessiak meurtmourut à son tour et les désaccords avec son mari Antonio de Zotto le conduiseconduisit à abandonner définitivement l'atelier. Il ouvreouvrit alors son propre commerce d'abord [[place Saint-Marc]], puis Piazzetta dei Leoncini en [[1907]], alorstandis que leson studio estétait dans le palazzoPalazzo Berlendis<ref>Dorothea Ritter, Venise, photographies anciennes 1841-1920, édition Inter Livres, p 200.</ref>.
 
En [[1925]] il necessa de s'occupe plusoccuper de l'atelier, déléguant la direction de celui-ci à sa fille Ida qui l'administreadministra jusque dans les années 1940.
 
Tomaso Filippi meurtmourut à Venise le 21 janvier 1948.
 
== Les travaux et les sujets ==

Menu de navigation