Grec ancien/Écriture

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'alphabet
Les déclinaisons
La conjugaison
L'adjectif
Théâtre
Annexes
α | ϐ | γ | δ | ε | ζ | η | θ | ι | ϰ | λ | μ | ν | ξ | o | π | ρ | σ | τ | υ | φ | χ | ψ | ω
écriture toutes lettres
Première déclinaison | Deuxième déclinaison | Troisième déclinaison
Présent - Exercices | Parfait - Exercices | Aoriste - Exercices | Futur - Exercices | Imparfait - Exercices
Antigone | Médée

Le système d'écriture Grec est tiré en partie du Phénicien. Il est formé de 24 lettres, c'est donc un système dit alphabétique.

Sens de lecture[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire
Boustrophédon: Système de lecture alternant lignes écrites de la droite vers la gauche et de lignes écrites de la gauche vers la droite.

A sa création, l'écriture Grecque était lue de droite à gauche, c'est-à-dire à l'inverse du Français. Ce n'est que plus tard que la lecture se fit de gauche à droite après une période de transition en mode Boustrophédon (du Grec βουστροφηδόν).

Spécificités de l'écriture grecque[modifier | modifier le wikicode]

Les Grecs ne respectaient pas les contraintes (points, minuscules, majuscules, etc) qui sont imposées: ils écrivaient leurs textes en majuscules, mots attachés et sans points ! Comprenez-les: ils devaient écrire sur des tablettes de pierre à l'aide de burins. Ce système d'écriture était très difficile, aussi préféraient-ils n'utiliser que des majuscules (faites uniquement de lignes droites) !