Grec ancien/Dieux/Déméter

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'alphabet
Les déclinaisons
La conjugaison
L'adjectif
Théâtre
Annexes
α | ϐ | γ | δ | ε | ζ | η | θ | ι | ϰ | λ | μ | ν | ξ | o | π | ρ | σ | τ | υ | φ | χ | ψ | ω
écriture toutes lettres
Première déclinaison | Deuxième déclinaison | Troisième déclinaison
Présent - Exercices | Parfait - Exercices | Aoriste - Exercices | Futur - Exercices | Imparfait - Exercices
Antigone | Médée
Déméter
Statue de Déméter.
Nom grec Δημήτηρ
Parents Cronos et Rhéa
Déesse de l'agriculture et des moissons
Équivalent romain Cérès
Frères/Sœurs Zeus, Poséidon, Hadès, Hestia et Héra
Enfants Coré, Despina, Arion, Ploutos, Philomélos, Eubouleus, Chrysothémis et Amphithéos I

Déméter est la déesse Olympienne de l'agriculture.

Mythe[modifier | modifier le wikicode]

Un jour, Hadès enleva Coré. Hélios, dieu du Soleil, apprit cette nouvelle à Déméter. Celle-ci se rendit alors aux Enfers, mais Hadès refusa de laisser partir la jeune fille. En effet, celle-ci avait mangé des pépins de grenade et quiconque goûte le fruit des Enfers ne peut plus jamais les quitter. Désigné juge pour cette affaire, Zeus décida que Coré passerait six mois par an aux Enfers avec Hadès, sous le nom de « Perséphone », et que les six autres mois de l'année, elle tiendrait compagnie à sa mère. Ceci explique les six mois froids de l'automne et de l'hiver, par opposition aux six mois doux du printemps et de l'été.