Grec ancien/Temps/Infinitif

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'alphabet
Les déclinaisons
La conjugaison
L'adjectif
Théâtre
Annexes
α | ϐ | γ | δ | ε | ζ | η | θ | ι | ϰ | λ | μ | ν | ξ | o | π | ρ | σ | τ | υ | φ | χ | ψ | ω
écriture toutes lettres
Première déclinaison | Deuxième déclinaison | Troisième déclinaison
Présent - Exercices | Parfait - Exercices | Aoriste - Exercices | Futur - Exercices | Imparfait - Exercices
Antigone | Médée

L'infinitif est un mode qui donne la forme nominale des verbes.

Exemple
L'infinitif de mange est manger.

Formation[modifier | modifier le wikicode]

En grec ancien, la terminaison de l'infinitif est « -ειν » pour la forme thématique active, « -μεν », « -ναι » ou « -μεναι » pour l'athématique actif, «  -θαι » (« -σθαι » si précédé d'une voyelle) pour le médio-passif.

L'infinitif a une connotation de l'optatif ou du subjonctif car il est utilisé pour exprimer une volonté (ou action à prendre), une opinion personnelle ou apparence observable, en complément du verbe ou en complément circonstanciel, qui en français seraient rendus par « pour + infinitif », « à + infinitif » ou la subordination en subjonctif. Ce fait démarque l'infinitif grec de son homologue latin (et en langues romanes), qui lui est dérivé du nominatif-accusatif et utilisé en tant que nom verbal. En effet son emploi est souvent plus proche du gérondif latin datif et ablatif.