Photographie/Colorimétrie/Le système RGB

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 20/08/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 359 articles
plan du chapitre en cours

Colorimétrie


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




La Commission internationale de l'éclairage[modifier | modifier le wikicode]

La Commission internationale de l'éclairage (CIE) (en anglais International Commission on Illumination ; en allemand Internationale Beleuchtungskommission) est une organisation internationale fondée à Berlin en 1913 et actuellement basée à Vienne, en Autriche.

Cette commission a été créée pour caractériser rationnellement les couleurs des lumières telles que les voit le cerveau humain. Pour ce faire elle a mené des expériences systématiques de comparaison de couleurs par de nombreux observateurs de manière à définir un observateur moyen.

Les bases du système RGB[modifier | modifier le wikicode]

Rayonnements de référence[modifier | modifier le wikicode]

À la suite des travaux de David Wright en 1928 et de John Guild en1931, la CIE a proposé en 1931 de créer un système colorimétrique partant de trois couleurs primaires ainsi définies :

  • un rouge (R) de longueur d'onde 700,0 nm, provenant d'une lampe à incandescence munie d'un filtre normalisé,
  • un vert (G) de longueur d'onde 546,1 nm correspondant à l'une des raies spectrales émises par l'arc au mercure,
  • un bleu (B) de longueur d'onde 435,8 nm issu lui aussi du spectre du mercure.

Ces trois primaires ont fourni le nom du système R G B , souvent francisé en R V B.

Obtention d'un blanc de référence[modifier | modifier le wikicode]

Il faut d'abord réaliser, dans un colorimètre, l'égalisation d'un blanc de référence en ajoutant les luminances de trois rayonnements. Avec comme référence le blanc équiénergétique émis par l'illuminant W, cette égalisation est telle que :

On constate alors que ces trois luminances sont entre elles dans les proportions suivantes :

et

Si l'on adopte une luminance du rouge égale à une candela par mètre carré, alors :

On peut aussi considérer non plus les luminances, mais les flux lumineux. Ainsi, pour obtenir 1 lm de lumière W, il faudra :

Composantes trichromatiques[modifier | modifier le wikicode]

À partir des valeurs précédentes, on définit trois composantes trichromatiques telles que leur mélange en quantités égales donne le blanc de référence :

Cela permet de définit trois échelles de référence, une pour chaque primaire, celle du rouge étant calculée directement à partir de la luminance. Le fait de surligner les composantes (c'est facultatif) signifie que le blanc de référence est de type W, donc équiénergétique.

Pour n'importe quelle couleur C donnée, on peut définir de la même façon les trois composantes R G B qui permettent de l'identifier : ainsi, pour l'illuminant B (4 874 K), on obtient les composantes suivantes :

soit :

,

ce qui donne une luminance totale de :


link={{{link}}}
En travaux

Cette page est en travaux. Tant que cet avis n'aura pas disparu, veuillez en considérer le plan et le contenu encore incomplets, temporaires et sujets à caution. Si vous souhaitez participer, il vous est recommandé de consulter sa page de discussion au préalable, où des informations peuvent être données sur l'avancement des travaux.

Images en attente[modifier | modifier le wikicode]


Colorimétrie