Photographie/Image numérique/Les métadonnées

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 18/04/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 848 articles
plan du chapitre en cours

Image numérique


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Généralités[modifier | modifier le wikicode]

Les métadonnées (metadata en anglais) sont « des données sur les données ». Au sens documentaire du terme, il s'agit d'informations structurées qui décrivent le contenu des documents en vue de faciliter la gestion des ressources. Elles se présentent généralement sous forme de mots ou de texte libre et contiennent par exemple les références bibliographiques du document (titre, auteur, année, sujet, éditeur, etc.), sa nature (monographie, périodique, cédérom, diapositive, bande magnétique, etc.), son statut administratif (appartenance à une collection, copyright), son contenu informatif (descripteurs, résumé) et sa localisation physique (sa cote).

Les métadonnées sont utilisées depuis toujours par les documentalistes et les bibliothécaires, bien avant l'apparition des ordinateurs, on peut aller jusqu'à dire qu'elles constituent l'essence même de leur travail. Elles ont longtemps été écrites à la main, puis enregistrées dans de lourds systèmes mécanographiques. L'utilisation de moyens informatiques et de logiciels appropriés, les bases de données, n'est qu'une prolongation des techniques antérieures et ne change rien aux concepts déjà définis.

Les métadonnées permettent des recherches pertinentes, précises et rapides. Leur absence peut rendre une collection pratiquement inexploitable et chacun sait par exemple que dans une grande bibliothèque, un ouvrage mal catalogué est un ouvrage perdu. Par ailleurs, sans règles établies et communes entre des collectivités différentes, aucune interopérabilité n'est possible (par exemple, le prêt interbibliothèques). Naturellement, on ne décrit pas les différentes ressources de la même manière, un ensemble de pièces de musée ne peut pas être catalogué comme une collection de diapositives, de monographies ou de disques vinyle. Il s'ensuit que les standards sont très nombreux et l'on parle de métadonnées « métiers ».

stockage des métadonnées

Que cela soit dans le cas de documents numériques ou non, les métadonnées peuvent prendre place :

- dans le document lui-même

- en dehors du document (ce qui nécessite une référence entre le document et ses métadonnées)

- sous une forme mixte (une partie dans et une autre partie en dehors du document)

Bases et banques de données[modifier | modifier le wikicode]

Les deux termes sont souvent confondus à tort.

  • Une banque de données contient les données elles-mêmes qui sont disponibles « en temps réel ».
  • Une base de données contient les références et les liens permettant d'accéder aux documents pertinents, les données sont donc disponibles « en différé ».

Le problème particulier des photographies[modifier | modifier le wikicode]

Pour les photographes, le problème des métadonnées s'est toujours posé, de façon diffuse ou précise : comment retrouver un négatif parmi plusieurs dizaines de milliers, comment classer une collection de diapositives sur les monuments de France ou sur les insectes, etc. ? Aujourd'hui, deux cas se présentent. Si les images sont matérialisées, sous forme de tirages papier ou de diapositives, il faut veiller à la fois au classement (le matériel) et à la classification (la méthode de création des métadonnées, qui aboutit à un fichier informatisé ou non). Si les images sont conservées sous forme numérique, l'exploitation directe des métadonnées inscrites dans chaque fichier d'image est à la fois possible et souhaitable.

Les standards informatiques sont nombreux mais seuls deux systèmes peuvent être recommandés actuellement :

  • les métadonnées IPTC, informations de catalogage enregistrées volontairement et relatives à l'auteur, au statut administratif et au contenu informatif de l'image,
  • les métadonnées Exif, informations techniques enregistrées automatiquement lors de la création du fichier image par un appareil photo numérique ou un scanner et qu'il est conseillé de ne pas modifier.

De nombreux logiciels permettent de visualiser ou d'inscrire des métadonnées mais, pour des raisons de compatibilité, il est conseillé de favoriser les systèmes supportant officiellement les 2 standards mentionnés ci-dessus. Cela garantira la portabilité de ces informations en cas de migration d'un logiciel à un autre et évitera de se retrouver trop fortement lié à un logiciel donné. Il faut également faire attention aux éventuelles nécessités de conversion au passage entre les plateformes Windows, Macintosh ou Linux.

Les champs IPTC/IIM[modifier | modifier le wikicode]

L'International Press and Telecommunications Council (IPTC) est une organisation internationale créée en 1965 pour établir des standards d'échange de données destinés à la presse. Bien avant la généralisation des images numériques, un modèle global a été établi en accord avec la Newspaper Association of America sous l'appellation IPTC-NAA. Les informations textuelles comportent 33 champs permettant de décrire les images (titre, auteur, mots-clés, ...), elles sont stockées à l'intérieur des fichiers Adobe Photoshop, JPEG ou TIFF. La dernière version du standard date d'octobre 1997, elle est connue sous le nom IIMV4.

Le standard IPTC/IIM peut être exploité par de multiples logiciels et il est très largement utilisé par les agences photo, les journaux, les photothèques, etc. On peut très facilement changer de logiciel de classement et de recherche et construire des bases de données interchangeables. Cependant, le jeu d'informations n'est pas extensibles de façon standardisée ; certains logiciels permettent de créer des champs personnalisés mais en cas d'utilisation par d'autres logiciels qui ne les reconnaissent pas, les informations qu'ils contiennent risquent d'être perdues. Malgré l'apparition de nouvelles techniques qui suppriment ces inconvénients, les informations IPTC/IIM resteront sans doute encore longtemps les plus utilisées dans les milieux professionnels.

Contrairement aux métadonnées Exif, qui comportent des éléments factuels enregistrés automatiquement lors des prises de vues avec les appareils numériques, les métadonnées IPTC/IIM nécessitent une intervention humaine car elles se rapportent non pas aux aspects purement techniques des images, mais surtout à leurs aspects administratifs, sémantiques et légaux.

Données EXIF[modifier | modifier le wikicode]

Définitions[modifier | modifier le wikicode]

À chaque pression sur le déclencheur, l'appareil numérique enregistre un fichier numérique contenant la photo que l'on vient de prendre, mais aussi d'autres données :

  • les conditions techniques, temporelles et géographiques de la prise de vue,
  • en général, une miniature de la photo (appelée aussi vignette, imagette ou thumbnail en anglais),
  • éventuellement, des informations sonores ou autres.

Dans le cas des photographies issues d'appareils numériques, les métadonnées sont inscrites dans une zone de fichier particulière appelée en anglais Exchangeable Image File Format (Exif) associée au fichier de base. La spécification Exif a été introduite par la Japan Electronic Industry Development Association (JEIDA). Les formats JPEG et TIFF supportent les données Exif mais les formats JPEG 2000 et PNG sont incompatibles.

Contenu[modifier | modifier le wikicode]

Exemple d'affichage de métadonnées Exif associées à une image par un logiciel de visualisation (SuperJPG)

Les métadonnées définies dans le format Exif standard constituent en quelque sorte la « mémoire » de la photo ; elles couvrent un large éventail de données, dont :

  • la date et l'heure de la prise de vue,
  • le nom du fabricant de l'appareil et le modèle,
  • les réglages de l'appareil : temps de pose, ouverture du diaphragme, distance focale, sensibilité ISO, usage éventuel du flash, etc.
  • certains appareils permettent en outre d'ajouter des informations géographiques GPS
  • il est possible aussi d'indiquer des informations personnalisées comme par exemple la description des images, les données relatives aux droits d'auteur, etc. Ces informations sont la plupart du temps inscrites après coup à l'occasion de l'archivage ou de la transmission des images.

Les données Exif sont lisibles par la quasi totalité des systèmes de gestion et de traitement d'images et avec l'explorateur de Windows XP. Il existe également des logiciels spécialisés dans la lecture des données Exif et certains d'entre eux permettent également de les modifier.

Remarques :

  • certains logiciels de traitement d'images ont la fâcheuse propriété de supprimer les données Exif, du moins dans leurs versions antérieures à 2003.
  • selon les usages en cours pour la langue française et, de plus, selon les préconisations officielles, il convient d'écrire Exif et non EXIF.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

IPTC[modifier | modifier le wikicode]

Affichage et manipulation IPTC (lecture, écriture)[modifier | modifier le wikicode]

Exif[modifier | modifier le wikicode]

Manipulation Exif (lecture, écriture)[modifier | modifier le wikicode]

Extraction Exif (lecture)[modifier | modifier le wikicode]

Affichage Exif[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • l'article de Wikipédia : Exif
  • sur Wikimedia Commons : [1]
Image numérique