Photographie/Les premiers pas/Qu'est-ce qu'une image numérique ?

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 23/10/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 360 articles
plan du chapitre en cours

Les premiers pas


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




Ébauche

Cette page est considérée comme une ébauche à compléter. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en éditant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien « modifier »).

Ressources suggérées : Aucune (vous pouvez indiquer les ressources que vous suggérez qui pourraient aider d'autres personnes à compléter cette page dans le paramètre « ressources » du modèle? engendrant ce cadre)

Les éléments d'image ou pixels[modifier | modifier le wikicode]

Les images numériques ne sont pas formées de zones dans lesquelles la luminosité et les couleurs varient de façon continue, mais de milliers ou de millions de petits carrés de teinte uniforme appelés pixels, contraction de l'expression anglaise picture elements, autrement dit « éléments d'image ». Ces carrés doivent être assez petits pour que l'on ne puisse pas les distinguer sur une image examinée dans des conditions normales.

Pixel-example.png
  • les pixels apparaissent lorsque l'on agrandit beaucoup les images
  • ils disparaissent si l'on s'éloigne suffisamment de l'écran
Image carte de points.png


L'appareil photographique numérique, l'ordinateur, l'écran ou l'imprimante travaillent donc un peu à la manière des peintres pointillistes dont les tableaux étaient faits de minuscules touches de peinture, ou encore des mosaïstes qui assemblent des milliers de petits morceaux de pierres ou de céramiques colorées.

Paul Signac, le Palais des Papes à Avignon
Cheval marin, bains romains de Bath


Pour afficher une image numérique, l'ordinateur divise l'écran ou la page de l'imprimante en un réseau de petits carrés et attribue à chacun d'eux, à partir des données mises en mémoire, une luminosité et une couleur. L'image est ainsi définie point par point et l'on obtient une « carte de points » ou « bitmap » en anglais.

Définition des images[modifier | modifier le wikicode]

La qualité d'une image informatique dépend directement, mais pas uniquement, de sa définition, c'est-à-dire du nombre total de pixels enregistrés. Pour obtenir une photographie capable de reproduire beaucoup de fins détails, il faut a priori beaucoup de pixels ; cependant, un nombre très élevé de pixels enregistrés derrière un mauvais objectif donnera toujours de mauvaises images.

Une image trop agrandie ou de trop faible définition laisse voir sa structure de petits carrés. On parle alors de pixellisation. Ce défaut est comparable à la granulation des images argentiques, qui altère l'image dans les mêmes conditions.

Une même image peut être enregistrée sous différentes définitions, par exemple 3 000 x 2 000 pixels, soit 6 000 000 de pixels ou 6 mégapixels (Mpixels), mais aussi 1 200 x 800 pixels, soit 0,96 Mpixels. On peut à volonté réduire ou augmenter le nombre total des pixels mais il ne faut jamais oublier que :

  • en diminuant la définition, on obtient un fichier informatique qui tient moins de place en mémoire mais on perd forcément des détails par rapport à la valeur originale.
  • en augmentant la définition on obtient des images un peu plus « lisses » mais sans aucun détail supplémentaire par rapport à la version de départ ; le fichier informatique correspondant devient inutilement encombrant.
  • la définition d'une image est suffisante, dans des conditions données, lorsque la pixellisation disparaît ou lorsque l'on a atteint les limites d'un appareillage ; par exemple, un vidéo projecteur qui projette des images de 1 024 x 768 pixels, soit 786 432 pixels, n'a nul besoin qu'on lui envoie des images de 58 Mpixels.


Les premiers pas