Photographie/Personnalités/K/Kusakabe Kimbei

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 6/12/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 891 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Vue du Mont Fuji, épreuve à l'albumine colorée à la main, 1880.

Kusakabe Kimbei était un photographe japonais (1841 — 1934). Il utilisait généralement son prénom, Kimbei, car sa clientèle composée essentiellement d'étrangers ne parlant pas le japonais, le trouvaient plus facile à prononcer que son nom de famille.

Arrivé à Yokohama à l'âge de 15 ans, Kusakabe Kimbei a travaillé et appris la technique photographique avec Felice Beato puis à partir de 1877 avec le Baron Raimund von Stillfried comme assistant pour la coloration des images ; il a ouvert son propre studio à Yokohama en 1881, et plus tard une succursale à Tokyo. Vers 1885, il acheta les négatifs de Felice Beato et du Baron von Stillfried, ainsi que ceux du photographe de Nagasaki Ueno Hikoma.

Il fait partie des photographes japonais qui ont pris la relève des occidentaux venus travailler au Japon, comme Beato, Stillfried ou encore Adolfo Farsari. Il travaillait aussi bien à l'extérieur qu'en studio, et faisait appel à d'autres artistes pour rehausser ses photographies à l'aquarelle ou illustrer de laques ses albums. Ceux-ci étaient très soignés, et se présentaient souvent en forme d'accordéons.

Kusakabe mit fin à sa carrière de photographe en 1912-1913. Ses albums constituent un témoignage irremplaçable sur la vie dans un Japon disparu à tout jamais. Ils sont d'autant plus recherchés qu'ils ont très rares au Japon même, d'une part parce qu'ils ont pour la plupart été vendus à des voyageurs fortunés, et d'autre part parce que le climat humide du Japon n'a pas toujours permis de les conserver dans de bonnes conditions.

Galerie de photographies[modifier | modifier le wikicode]

Crystal 128 forward.png pour en savoir plus : voir les photographies de Kusakabe Kimbei sur Wikimedia Commons

Photographies attribuées à Kusakabe Kimbei[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • BENNETT, Terry .- Early Japanese Images .- Rutland, Vermont, Charles E. Tuttle Company, 1996.
  • TURNER, Jane, éd. In : The Dictionary of Art, vol. 18, p. 534 .- New York, Grove's Dictionaries, 1996.