Photographie/Personnalités/P/Claude Pauquet

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 21/10/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Claude Pauquet est un photographe français né à Montmorency (Val-d'Oise) en 1954. Son travail est distribué par l’Agence VU.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Pratiquant la photographie depuis le milieu des années 1970, Claude Pauquet a décroché sa première publication dans le numéro 13 de la revue Chasseur d'Images, en 1978. Il était alors pigiste au service des sports pour le journal La nouvelle République. Parallèlement à cette activité, il a réalisé à cette époque divers reportages sur la ville de Royan, le centre de secours de Villiers-le-Bel, etc.

Au début des années 1980, il a suivi des ateliers avec les photographes Claude Dityvon, Guy Le Querrec et Garry Winogrand. Sa rencontre avec Claude Dityvon lui a permis d’entrer à l’agence Viva. Il a continué ses travaux de reportage, entre autres sur les thèmes thèmes de la photographie de rue et de la musique, essentiellement en noir et blanc.

Parallèlement à la photographie, il fut aussi musicien de jazz de 1982 à 1995.

Au début des années 1990, il abandonna progressivement le reportage pour se consacrer davantage au paysage et au portrait. Son Leica fut progressivement délaissé au profit d'une chambre de grand format mieux adaptée à ses travaux sur le paysage et l'environnement social. Il s'est consacré à divers projets tels que le paysage des bordures de routes nationales en France, une recherche autour du sanskrit dans un village en Inde du sud, un travail sur l'histoire de la déportation de sa mère, en parcourant son itinéraire depuis le Fort de Romainville jusqu'à Auschwitz-Birkenau, Ravensbrück et[Mauthausen, ou enfin une série le long du littoral français entre Hendaye et Bray-Dunes.

Claude Pauquet collabore également avec les rédactions de Libération, Le Monde, Télérama et L'Actualité Poitou-Charentes. Ses photographies figurent dans un certain nombre de collections publiques ou privées.

Commandes publiques et institutionnelles[modifier | modifier le wikicode]

  • 1994 et 1995 : Le Musée du Louvre de nuit.
  • 2001 : 200 portraits d’étudiants, Université de Poitiers.
  • 2004 : Campagnes châtelleraudaises, le paysage dans le pays de Châtellerault, pour l’agglomération de communes et l’École d’arts plastiques.
  • 2005-2006 : De Face, autour d’une chorégraphie de Daniel Dobbels, avec les étudiants danseurs de l’Université de Poitiers.
  • 2006 : Figure imposée n° 5, le sport et son territoire dans le Thouarsais, résidence pour l’École d’art de la ville de Thouars.
  • 2006-2008 : Un voyage urbain, le paysage urbain du Poitou-Charentes, pour le Conseil régional de Poitou-Charentes.
  • 2008-2009 : Quelle couleur pour le Marais ?, résidence d’artiste à l’invitation du Parc naturel régional du Marais poitevin.

Publications[modifier | modifier le wikicode]

  • Les Lumières du Louvre .- Paris, Textuel, 1995.
  • Bordures [textes de Kenneth White] .- Poitiers, co-édition MJC Rosendaël Dunkerque et M3Q Poitiers, 1995.
  • Le Printemps Chapiteau [introduction de Claire Lasne] .- Poitiers, Centre Dramatique Poitou-Charentes, 2000.
  • Deux saisons à Poitiers [avec Marc Deneyer, texte de Pierre d’Ovidio] .- Cognac, Le Temps qu’il fait, 2001.
  • Convoi vers l’est et retour [texte de Daniel Dobbels] .- Cognac, Le Temps qu’il fait, 2002.
  • Campagnes châtelleraudaises [introduction d'Antoine Emaz] .- Châtellerault, École d'arts plastiques, 2004.
  • Au bout des Certains [textes de Christian Caujolle, Dominique Moncond'huy et Paul-Hervé Parsy] .- Cognac, Le Temps qu’il fait, 2006
  • En territoire urbain [texte de Pierre d’Ovidio] .- Poitiers, Galerie Louise Michel, 2007.

Expositions[modifier | modifier le wikicode]

Prix et récompenses[modifier | modifier le wikicode]

Claude Pauquet a reçu plusieurs aides du Ministère de la Culture : aides individuelles à la création en 1995 et 2007 ainsi qu’une aide à l'installation en 2003.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Claude Pauquet (Le Club Chasseur d'Images). In : Chasseur d'Images n° 13, 1er décembre 1978 - 31 janvier 1979, pp. 38-39.