Photographie/Techniques scientifiques/Généralités

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 11/12/2018, le Wikilivre de photographie comporte 6 831 articles
plan du chapitre en cours

Techniques scientifiques


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Ébauche

Cette page est considérée comme une ébauche à compléter. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en éditant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien « modifier »).

Ressources suggérées : Aucune (vous pouvez indiquer les ressources que vous suggérez qui pourraient aider d'autres personnes à compléter cette page dans le paramètre « ressources » du modèle? engendrant ce cadre)


On désigne sous ce terme général un vaste ensemble de techniques qui permettant à la photographie de devenir un instrument de la connaissance sous toutes ses formes.

La loupe ou le microscope permettent d'observer des objets trop petits pour être visibles à l'œil nu. Pendant longtemps, les applications scientifiques de la photographie se sont bornées à en enregistrer les images de façon à garder la trace de ces observations par des moyens plus rapides et si possible plus fidèles que le dessin. Il devenait ainsi possible de publier des images destinées aux scientifiques eux-mêmes, mais aussi aux étudiants et au grand public.

Par la suite, ces techniques se sont étendues à l'enregistrement d'images dans les domaines de l'infrarouge et de l'ultraviolet. On a pu ainsi mettre en évidence des différences de texture, de composition chimique, de température, etc., totalement invisibles par l'œil humain. Le domaine de la photographie s'est même étendu à l'inexistant, puisqu'il est devenu possible de photographier la trace d'objets déplacés entre temps : par exemple, une voiture quittant le stationnement laisse au sol des traces thermiques, son ombre plus froide que le sol environnant ou au contraire les zones qui ont été échauffées par la chaleur de son moteur. Plus récemment, les techniques de thermographie permettent de suivre facilement l'échauffement des pièces mécaniques ou les fuites de chaleur des habitations.

Les techniques de la photographie en relief, ou stéréophotographie, permettent de restituer la vision binoculaire grâce à laquelle le cerveau peut percevoir l'environnement en trois dimensions. Il en résulte une meilleure connaissance des structures et parfois la levée d'ambiguïtés sur certaines formes, ce qui est particulièrement précieux dans des domaines tels que la biologie ou la science des matériaux.

L'apparition de la lumière cohérente du laser a permis l'obtention d'hologrammes, images qui, regardées sous un angle bien déterminé, permettent de restituer les formes des objets tridimensionnels. Curieusement, la plaque qui a enregistré l'hologramme ne laisse apparaître aucune forme visible si on l'éclaire avec les sources de lumière habituelles, seulement une sorte de voile gris, mais l'image apparaît si on l'observe à l'aide d'une lumière laser identique à celle qui a servi pour l'enregistrement. Plus étonnant, si on coupe un hologramme en plusieurs morceaux, chacun de ceux-ci est capable de restituer l'information et de permettre la vision de l'objet ...

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • DÉRIBÉRÉ, Maurice .- De la photographie de l'invisible à celle de l'inexistant. In : Photo-Ciné-Revue, septembre 1969, pp. 341-343.