Photographie/Classement et archivage/Classement des négatifs

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 9/12/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 896 articles
plan du chapitre en cours

Classement et archivage des photographies


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Le classement des négatifs est généralement négligé par beaucoup d'amateurs. Néanmoins, les photographes professionnels et les amateurs avertis qui se lancent dans l'agrandissement savent bien qu'il n'est pas toujours facile de retrouver des négatifs délaissés pendant plusieurs années. De plus, lorsque ceux-ci sont retrouvés, ils sont souvent altérés par la poussière, les rayures ou les empreintes digitales.

D'une manière générale, les négatifs doivent être laissés en bandes, au moins pour les petits et moyens formats, de façon qu'ils puissent être manipulés facilement. Cette précaution est particulièrement vraie lorsque l'on veut faire faire des retirages, les laboratoires redoutant particulièrement d'avoir affaire à des négatifs recoupés, très difficiles à introduire dans les machines automatiques.

Quel que soit le procédé choisi pour le classement, il convient de stocker les négatifs à l'abri de la poussière, de la lumière et bien sûr aussi de la chaleur et de l'humidité.

Pochettes à négatifs[modifier | modifier le wikicode]

Elles sont généralement confectionnées en papier « cristal » et se présentent sous des formes diverses. Une zone permettant l'écriture est prévue et doit être remplie avec soin, après quoi chaque pochette est rangée dans un classeur approprié. Beaucoup de marques, parmi lesquelles Durst, Paterson, Panodia, etc., proposent de telles pochettes.

Il convient d'éviter les pochettes en matière plastique car elles ont une tendance fâcheuse à coller sur les négatifs, ce qui entraîne la détérioration de la couche sensible et la perte irrémédiable de l'image.

Les pochettes individuelles doivent ensuite être rangées dans des boîtes appropriées de façon à assurer leur stockage dans de bonnes conditions de conservation et aussi, bien sûr, de façon à pouvoir les retrouver facilement.

Feuillets mobiles pour classeurs[modifier | modifier le wikicode]

Ces feuillets existent en divers formats appropriés aux films 35 mm coupés par bandes de 4 ou 6 négatifs, aux films 120, etc. ; on les trouve chez Paterson, Panodia et divers autres fabricants. Ceux qui sont réalisés en matière plastique transparente permettent la réalisation directe de planches-contact, mais les négatifs se conservent mieux dans les feuillets en papier cristal.

Compte tenu des dimensions des films, les feuillets mobiles sont pour la plupart d'un format supérieur à celui des feuilles de papier courantes (A4) et leur usage nécessite en général l'achat de classeurs un peu plus grands que les modèles ordinaires que l'on peut acheter dans toutes les papeteries.

Les planches-contact[modifier | modifier le wikicode]

Réaliser une planche-contact permet d'obtenir en une seule fois de petites images positives de l'ensemble des négatifs d'un film 24 x 36 ou 6 x 6. On peut reproduire en même temps les numéros qui figurent dans les marges des films et le repérage des images intéressantes s'en trouve grandement facilité.

Il faut faire très attention au traitement des planches-contact, si celles-ci doivent être rangées dans les mêmes classeurs que les feuillets de négatifs. Ce rangement simultané est très commode mais les produits résiduels contenus dans les papiers photographiques risquent de migrer vers les précieux négatifs et de les endommager. Il vaut donc mieux stocker les planches-contact séparément ou alors les traiter dans des conditions qui permettent leur archivage de longue durée. Le développement, le fixage et tout particulièrement le lavage doivent alors être très soignés.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Indispensables accessoires - Classeurs. In : Chasseur d'Images, n° 1, juin-août 1976, pp. 47-48.