Photographie/Conseils aux débutants/Apprendre à régler son appareil numérique

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 23/08/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 359 articles
plan du chapitre en cours

Conseils aux débutants


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




Utiliser un appareil numérique est apparemment très simple mais pour obtenir des résultats constants et de bon niveau il est nécessaire de le configurer convenablement. Tous les appareils, reflex ou compacts, sont différents dans les détails mais ils ont tous certains réglages en commun.

link={{{link}}}Attention !

Rappelons avant tout que pour juger correctement les photographies sur un écran, il faut que celui-ci soit convenablement étalonné. Lorsque l'on achète un ordinateur, celui-ci est réglé au départ pour donner une vision flatteuse pour des applications du style traitement de texte ou tableur, l'écran fournit alors des images à la fois trop contrastées et trop bleues. Beaucoup d'amateurs ne portent pas une attention suffisante à ce problème et massacrent allègrement les fichiers de bonne qualité fournis par leur appareil !


Même si cela demande un petit effort, il vaut mieux quitter le mode « tout automatique » pour effectuer quelques réglages de base qui permettront d'obtenir de meilleures images.

La définition[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des appareils numériques offrent la possibilité d'utiliser différentes définitions et différents niveaux de compression pour enregistrer les images. Naturellement, plus la définition est basse et plus la compression est forte, plus l'encombrement des fichiers d'images sur la carte ou le disque de l'ordinateur est faible, mais aussi, plus les images sont dégradées.

Sauf pour des applications particulières, et seulement dans le cas de photographies qu'il sera facile de recommencer en cas de problème (reproductions d'objets fixes, de documents, etc.), on peut recommander :

  • de TOUJOURS utiliser la définition maximale lors de la prise de vue, et bien sûr,
  • de ne JAMAIS remplacer un original stocké dans l'ordinateur par une copie dégradée,
  • de ne JAMAIS retravailler les originaux, mais toujours des copies.

Observer cette règle de conduite est une bonne façon d'éviter beaucoup de regrets rétrospectifs !!

Si possible, enregistrez vos fichiers au format RAW ou TIFF de façon à récupérer des images aussi riches en informations que possible. À défaut, le format JPEG dans son plus haut niveau de qualité donne des images pas trop dégradées et parfaitement utilisables. De toute manière, il vaut mieux conserver un petit nombre d'images de haute qualité qu'une pléthore d'images de qualité médiocre, d'autant que le coût des cartes-mémoires est aujourd'hui extrêmement faible.

Balance des blancs[modifier | modifier le wikicode]

  • Ajustez la balance des blancs manuellement en fonction des conditions d'éclairage, tout spécialement lorsque le sujet est éclairé par des tubes fluorescents ou des lampes à faible consommation. La balance des blancs automatique fonctionne assez bien pour des sujets « moyens » mais ramène systématiquement vers le gris les tonalités des sujets qui présentent une couleur très majoritaire.
  • Si votre appareil possède un réglage de type « blanc mesuré », ayez toujours avec vous un carton gris neutre ou blanc que vous pourrez utiliser dans les situations un peu difficiles.

Sensibilité[modifier | modifier le wikicode]

  • En faible lumière, utilisez une sensibilité relativement élevée (400 ISO, 800 ISO, 1600 ISO, voire plus), en évitant si possible les valeurs extrêmes qui donneraient généralement une image très granuleuse.
  • En forte lumière, il faut utiliser une sensibilité plus faible (50 ISO, 100 ISO).

Sur les compacts, l'accès au réglage de la sensibilité peut nécessiter de passer en mode priorité (voir ci-dessous) ou en mode manuel, le mode automatique réglant cette variable de lui-même.

Modes fondamentaux[modifier | modifier le wikicode]

  • Utilisez les modes priorité diaphragme (A) de façon à bien utiliser la profondeur de champ ou priorité vitesse (S) pour éviter le flou de bougé des sujets mobiles. Sur les reflex, on trouve également un mode priorité ISO, qui permet de régler la sensibilité tout en laissant l'appareil gérer l'ouverture du diaphragme et la vitesse d'obturation.
  • Utilisez le mode entièrement manuel pour régler à la fois le diaphragme et le temps de pose, surtout si vous êtes dans des conditions de lumière difficiles, violemment contrastées, etc. La possibilité de faire apparaître l'histogramme pendant la visée est une aide précieuse pour imposer les meilleurs réglages et éviter autant que possible la surexposition des zones claires.

Prise de vues en rafales[modifier | modifier le wikicode]

  • Essayez le mode de prise de vues en rafales lorsque le sujet est mobile, quitte à trier les meilleures images par la suite.
  • Utilisez le bracketing pour obtenir des séries d'images différemment exposées et ne conservez que les meilleures images dans vos archives.

Sauvegardes (rappel hors sujet, mais jamais inutile)[modifier | modifier le wikicode]

  • Faites immédiatement des sauvegardes de vos photographies sur des cédéroms ou sur un disque dur amovible que vous conserverez hors de votre domicile. Vous conserverez ainsi votre patrimoine non seulement en cas de « crash » de votre disque dur, mais aussi en cas de cambriolage, d'incendie ou autre catastrophe plus ou moins naturelle.


Conseils aux débutants