Photographie/Traitements divers/Récupération de l'argent

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 9/12/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 896 articles
plan du chapitre en cours

Traitements divers


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Généralités[modifier | modifier le wikicode]

Dans le cas des émulsions argentiques noir et blanc, seule une faible partie de l'argent utilisé pour former l'image subsiste dans les épreuves définitives. Dans le cas des photographies en couleurs et des photographies monochromes obtenues par un traitement chromogène, tout l'argent est éliminé et l'image n'est plus formée que de colorants. Naturellement le métal n'a pas disparu par enchantement, il se retrouve dissous dans les bains de traitement et dans les eaux de lavage.

L'argent est un métal noble, mais aussi toxique. Les bains photographiques et les eaux résiduelles chargés d'argent doivent donc être traités à la fois pour des raisons à la fois économiques et environnementales. Dans les bains de fixage ou de blanchiment-fixage, on trouve jusqu'à 5 g d'argent par litre, et beaucoup plus dans les fixateurs utilisés pour le traitement des clichés radiographiques.

À la grande époque de la photographie argentique, disons en gros pendant la seconde moitié du XXe siècle, la consommation d'argent était systématiquement, année après année, supérieure à la production. Cette situation aurait bien entendu conduit à une crise très rapide si l'essentiel de l'argent utilisé par l'industrie photographique n'avait pas fait l'objet d'un recyclage efficace.

Divers produits et matériels permettent d'une part de tester les bains pour évaluer leur état, d'autre part d'en retirer l'argent.

Évaluation de la teneur en argent des bains[modifier | modifier le wikicode]

Cette évaluation permet de ne retirer un bain du service qu'à partir du moment où sa teneur n'est plus admissible. De cette façon, on évite de gaspiller inutilement des bains encore utilisables. Dans le cas où la récupération s'opère par voie chimique, il est important de connaître la teneur en argent du bain à traiter pour déterminer la quantité optimale de réactif qu'il va falloir ajouter, sans insuffisance ni excès.

Appareils de mesure spécialisés[modifier | modifier le wikicode]

L'Argentometer est un des systèmes commercialisés.

Indicateurs colorés[modifier | modifier le wikicode]

Il s'agit le plus souvent de bandelettes qui, plongées dans la solution à tester, subissent une variation de teinte. Dans le cas des fixateurs, les produits utilisés permettent de précipiter l'argent métal ou un de ses composés teintés à partir de la solution. Généralement les rubans ou bandelettes de test prennent une teinte brunâtre d'autant plus foncée que le bain est plus riche en argent.

Récupération de l'argent[modifier | modifier le wikicode]

Procédés électrolytiques[modifier | modifier le wikicode]

Procédés chimiques[modifier | modifier le wikicode]

Un fixateur usagé a généralement plus de valeur qu'un fixateur neuf !

  • le Fixargen est vendu par Tetenal. On dissout ce produit dans une petite quantité du bain à traiter, puis on ajoute en remuant cette solution au reste du liquide. Une boue se forme alors et se décante lentement pour se rassembler au fond du récipient. Il est bien entendu recommandé d'utiliser un récipient présentant un fond conique muni d'un robinet, ce qui facilite la séparation de la boue et du reste du liquide. Une fois séchée, cette boue peut contenir jusqu'à 75 % d'argent métal. Elle est ensuite revendue à une entreprise de retraitement.