Photographie/Accessoires/Imprimantes

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 23/10/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 360 articles
plan du chapitre en cours

Équipements et accessoires divers

Ne sont classées ici que les études générales,
les productions des fabricants se trouvent au ici.


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




Généralités[modifier | modifier le wikicode]

L'amateur a deux solutions principales pour obtenir des photographies sur papier à partir de fichiers numériques : les confier à un façonnier ou les imprimer lui-même sur son imprimante personnelle.

Les deux façons de faire présentent chacune des avantages et des inconvénients :


Façonnier Imprimante personnelle
avantages :
  • pas d'investissement
  • régularité du travail
  • résistance des épreuves
avantages :
  • rapidité de mise en œuvre
  • possibilité de choisir la qualité du papier
inconvénients :
  • délais
  • relative « rigidité » du système : les formats et les qualités de papiers sont imposés
inconvénients :
  • coût de l'investissement
  • coût du fonctionnement (papier, encres, gaspillage éventuel de fournitures
  • fragilité des épreuves à la lumière et surtout aux manipulations

Nécessité d'un étalonnage de la chaîne graphique[modifier | modifier le wikicode]

La reproduction fidèle des couleurs est un des problèmes les plus importants pour le photographe qui travaille ses photos à l'aide de procédés informatiques.

Avant tout, pensez à vérifier votre vue ![modifier | modifier le wikicode]

La recommandation a l'air idiote mais une longue pratique de la formation au tirage couleur montre que certaines personnes n'arrivent jamais à réaliser un équilibre convenable des couleurs. En général, la qualité de la formation et l'intelligence de l'« apprenti » ne sont pas en cause, car le problème est dû à une perception des couleurs qui s'écarte sensiblement de la moyenne. Ce problème touche près de 10 % des hommes, contre seulement 0,5 % des femmes, et son dépistage est très rapide grâce aux tests d'Ishihara que n'importe quel ophtalmologiste ou opticien peut vous faire passer. Les tests disponibles un peu partout sur l'Internet ne sont pas conseillés car ils nécessitent ... un écran bien étalonné !

Si vous ne percevez pas le chiffre inscrit dans le rond, alors il faut vous consacrer à la photographie en noir et blanc ou apporter votre écran à la décharge. En revanche, ne vous inquiétez pas trop (mais un peu tout de même) si le nombre inscrit dans le carré ne vous saute pas aux yeux : ce n'est pas forcément votre vision qui est en cause mais il faut peut-être passer à l'étape suivante !

Ishihara 2.svg 200px

Étalonnage de l'écran[modifier | modifier le wikicode]

Le mot anglais « calibration » doit être traduit en français par « étalonnage ». Cette opération est prioritaire par rapport à toutes les autres. En modifiant les fichiers numériques qui engendrent les images, on peut obtenir des résultats visuellement convenables sur un écran dont l'affichage des couleurs a dérivé mais cette façon de faire présente deux inconvénients : les fichiers ne sont généralement pas exploitables directement par des systèmes conformes aux normes colorimétriques et surtout ils sont altérés, car une partie de l'information qu'ils contenaient a été perdue. Il existe aujourd'hui des sondes peu coûteuses et qui fonctionnent fort bien, par exemple celles que fabrique la société Colorvision ; pour ceux qui rechigneraient à cette dépense, on trouve aussi sur l'internet des mires comme celle du portail Artkaos [1] qui, bien utilisées, permettent de corriger les principaux défauts.

Il va de soi, mais cela va encore mieux en l'écrivant, que les photos doivent être évaluées et travaillées sur l'écran dans une ambiance faiblement lumineuse et surtout invariable. Il est bon, aussi bien pour l'étalonnage que pour l'utilisation, d'attendre quelques minutes après l'allumage de la machine car les couleurs peuvent dériver notablement pendant la phase de chauffage, jusqu'à ce que l'équilibre thermique de l'écran soit bien établi.

link={{{link}}}
En travaux

Cette page est en travaux. Tant que cet avis n'aura pas disparu, veuillez en considérer le plan et le contenu encore incomplets, temporaires et sujets à caution. Si vous souhaitez participer, il vous est recommandé de consulter sa page de discussion au préalable, où des informations peuvent être données sur l'avancement des travaux.


Équipements et accessoires divers

Ne sont classées ici que les études générales,
les productions des fabricants se trouvent au ici.