Photographie/Traitements argentiques monochromes/Opérations correctrices

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 20/09/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Traitements argentiques monochromes
aspects scientifiques et techniques
aspects pratiques


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Il s'agit essentiellement d'opérations d'affaiblissement et de renforcement des négatifs en vue de faciliter leur tirage, mais aussi d'interventions locales destinées à modifier certaines zones des tirages sur papier. Ces techniques ont perdu beaucoup de leur intérêt avec les surfaces sensibles argentiques modernes et il faut de toute manière les réserver à des cas particuliers car elles ne sont pas sans danger pour les originaux qui les subissent.

Affaiblissement[modifier | modifier le wikicode]

Un affaiblisseur est un bain chimique qui permet de diminuer la densité d'une image argentique. L'affaiblissement présente un intérêt dans les trois cas suivants :

  • On veut donner plus de transparence à une image normalement contrastée mais trop dense ou uniformément voilée ;
  • On souhaite éliminer le voile d'un négatif trop clair avant de lui faire subir un renforcement ;
  • On veut atténuer les contrastes exagérés d'un négatif.

Il existe deux sortes d'affaiblisseurs : ceux qui agissent de façon uniforme sur l'ensemble de l'image et ceux qui agissent de façon proportionnelle aux densités qu'ils rencontrent. Les premiers conservent les contrastes mais font disparaître entièrement l'image négative dans les zones les plus claires, tandis que les zones de fortes densités sont beaucoup moins affectées ; les seconds conservent tous les détails des images, à la fois dans les ombres et dans les lumières, en se contentant d'abaisser les contrastes. Il est assez facile de comprendre que les deux premiers cas d'application signalés relèvent d'un affaiblisseur uniforme et le troisième d'un affaiblisseur proportionnel.

Affaiblisseurs uniformes[modifier | modifier le wikicode]

Il existe de nombreuses formules possibles mais les plus communes sont du type « affaiblisseur de Farmer ». L'argent métallique est oxydé par du ferricyanure de potassium et transformé en ferrocyanure d'argent insoluble dans l'eau mais dissous par le thiosulfate de sodium agissant à la manière d'un fixateur.

Le mélange des deux produits est instable et l'affaiblisseur doit être préparé au moment de l'emploi. On confectionne deux solutions :

Solution A :

Eau 1.000 ml
Thiosulfate de sodium 100 g
Carbonate de sodium 10 g

Solution B :

Eau 1.000 ml
Ferricyanure de potassium 200 g

Ne pas confondre ferricyanure de potassium et ferrocyanure de potassium !

Pour constituer l'affaiblisseur on mélange au moment de l'emploi 1.000 ml de la solution A et 50 ml de la solution B.

On peut modifier très largement la composition du mélange mais pour que l'affaiblissement soit uniforme la proportion de ferricyanure doit rester faible par rapport à celle de thiosulfate.

L'affaiblissement uniforme doit autant que possible être pratiqué sur le négatif qui vient d'être traité et lavé, avant qu'il soit séché. Lorsque l'on souhaite examiner un négatif au cours du traitement d'affaiblissement, il faut d'abord le laver pour éviter que des coulures du produit provoquent des irrégularités ou des marques indélébiles. Il est impossible de donner a priori un temps au bout duquel l'affaiblissement devrait être arrêté, car les besoins sont très variables selon le type de film, l'intensité du voile à éliminer, etc. En fin de traitement, il faut pratiquer un lavage très soigné de façon qu'il ne reste plus aucune trace du bain affaiblisseur.

Affaiblisseurs proportionnels[modifier | modifier le wikicode]

L'affaiblissement proportionnel se pratique usuellement à l'aide de persulfate d'ammonium en solution aqueuse à 3%, additionnée de quelques gouttes d'acide sulfurique à 10 % pour 1.000 ml de bain.

Le négatif sec est plongé dans ce bain dont l'action, lente au début, s'accélère progressivement et peut même dans certains cas devenir difficilement contrôlable. Il faut interrompre le blanchiment avant d'avoir obtenu l'effet désiré car la réaction ne stoppe pas instantanément. Cette interruption se fait en plongeant le négatif dans un bain à 5% de sulfite de sodium.


Traitements argentiques monochromes
aspects scientifiques et techniques
aspects pratiques