Le mouvement Wikimédia/Avant-propos

Un livre de Wikilivres.

Ce livre fut produit à partir des premiers chapitres d’une thèse de doctorat publiée dans l’espace recherche du projet Wikiversité. Le travail de réécriture réalisé dans Wikilivres eu pour but de produire un ouvrage plus accessible, pour le publier ensuite aux formats Web, PDF et livre audio et toujours sous licence CC BY-SA 4.0.

Afin de profiter d’un confort de lecture tout en gardant la puissance du numérique, la page web qui reprend l’entièreté de cet ouvrage fut conçue de manière à garder le maximum de ses capacités lors de son impression. Pour ce faire, des Codes QR, lisibles à l’aide d’une tablette ou d’un smartphone connectés à Internet, sont placés dans l’ouvrage, pour permettre un accès à tout ce qui est impossible ou couteux d’imprimé. Cela peut être des images, des vidéos, mais aussi des hyperliens qui permettent de se rendre sur des pages web contenant des compléments d’information, et dont certaines sont régulièrement mises à jour par la communauté Wikimédia.

Ce premier code QR placé dans ce paragraphe, permet ainsi de se rendre directement sur la page web de l’ouvrage tel qu’il est diffusé sur le site Wikilivres. Une fois sur celle-ci, il devient alors possible de visionner certaines illustrations et vidéos, de les agrandir, ou de consulter leurs pages de description. On peut ensuite utiliser les nombreux hyperliens repris dans le texte, pour consulter des compléments d’informations disponibles sur Wikipédia, ou dans d’autres sites développés par le mouvement Wikimédia.

En sachant qu’il serait fastidieux de les recopier dans un navigateur, les URL des hyperliens présents dans les versions électroniques de ce livre, ne sont pas reprises lors de l’impression. L’économie de papier qui en découle, explique aussi pourquoi la section notes et références de l’ouvrage est absente du format papier. Cependant, ce code QR repris ci-contre permet de se rendre directement dans cette section, là où elle se situe dans la page web qui reprend l’entièreté du livre.

Grâce aux chiffres présents dans la liste des notes et références, il est alors facile de les mettre en lien avec les indices de renvoi chiffrés et placés en exposant dans le texte. Puis, dans la plupart des cas, d’utiliser le permalien présent dans la référence, pour se rendre sur le site web du projet Internet Archive. On y retrouve alors les archives des pages web référencées dans l’ouvrage, ainsi qu’un lien pointant vers la page originelle, pour peu que celle-ci existe encore.

Étant donné que ce livre est produit sur la plate-forme collaborative Wikilivres, tout le monde est invité à participer à l’amélioration de ses prochaines versions. On peut le faire soit en corrigeant les éventuelles erreurs de syntaxe trouvées sur les pages web qui constituent les différents chapitres de l’ouvrage, soit encore en apportant des commentaires sur les pages de discussion qui leur sont associées.

Ajouté à cela, une page de discussion générale, accessible par ce nouveau Code QR, permet aussi de commenter le livre dans sa globalité, ou encore de poser une question à son sujet. Il suffit pour cela d'indiquer un titre dans le cadre « Démarrer un nouveau sujet », d’écrire le contenu du message dans l’encadré ouvert juste en dessous, et de cliquer sur le bouton « Ajouter un sujet de manière anonyme » pour enregistrer ses écrits.

Enfin, pour les personnes qui voudraient profiter d’un fond sonore agréable et original durant leur lecture, ce dernier code QR donne accès à une page web qui diffuse une musique mélodieuse. Celle-ci est composée de sons spécifiquement produits à chaque fois qu’une modification est faite sur un projet Wikimédia, ou lorsqu’un nouveau compte y est créé. De ce processus ingénieux, découle ainsi un enchevêtrement sonore particulièrement relaxant, ainsi qu'une nouvelle dimension immersive apportée à cet ouvrage.