Le mouvement Wikimédia/Introduction : Wikimédia n'est pas Wikipédia

Un livre de Wikilivres.


À partir de Wikipédia, de nombreux projets de partage de la connaissance et de nombreuses organisations et groupes de soutien ont vu le jour pour constituer aujourd’hui ce qu’il est convenu d’appeler le mouvement Wikimédia. Bien que l’encyclopédie libre fut pionnière et qu’elle reste à ce jour le projet phare du mouvement, il ne faut pas pour autant confondre le terme Wikipédia, qui désigne un projet pédagogique parmi d’autres, avec celui de Wikimédia, qui est le nom d'un mouvement social, international, interculturel et dans lequel se développe une myriade de projets.

Figure 1. Série d’autocollants reprenant les logos des principaux projets collaboratifs actifs au sein du mouvement Wikimédia.

Aussi importante qu’elle puisse être, une simple version linguistique du projet Wikipédia ne devrait ainsi jamais être, comme c’est souvent le cas, l’arbre qui cache la forêt. Il est vrai toute fois que l’on peut facilement s’y perdre dans cette forêt, tant elle est grande et complexe à la fois. D’ailleurs, si cinq mois d’observation furent suffisants pour produire une ethnographie du projet Wikipédia en français[1], plus de dix ans furent nécessaires pour comprendre et synthétiser ce qui se passe au sein du mouvement.

En janvier 2023 et rien qu’au niveau de son espace numérique, Wikimédia gérait en effet près de 64 millions d’éditions mensuelles[2], pour un total de 4.9 milliards de modifications, apportées à plus de 500 millions de pages Web[3]. Sans oublier que tout ce travail fut réalisé par plus de 250 millions d’éditeurs bénévoles, actifs dans plus de 960 sites web[4], dont seulement 318 représentent les différentes versions linguistiques de Wikipédia[5]. Une masse impressionnante d’activité donc, qui fait ensuite l’objet d’un archivage quasiment complet et permanent, avant d’être traitée statistiquement sur une centaine de sites web, tout aussi libres d’accès que les données qui y sont traitées.

À côté de cette sphère d’activités numériques, il faut ensuite tenir compte de ce qui se passe hors-ligne au sein du mouvement. En 2023 toujours, Wikimédia comprenait effectivement pas moins de 130 groupes d’usagers[6] et près d’une quarantaine d’associations étatiques[7] ou thématiques[8] réparties dans le monde. Au niveau international, cette effervescence d’activités est chapeautée par la Fondation Wikimédia et ses quelque 600 employés aux origines diverses[9]. Cela alors qu’au niveau national, des centaines d’associations étatiques, régionales ou thématiques affiliées au mouvement, prennent le relais. C’est le cas par exemple de l’association Wikimedia Deutchland, la plus grande d’entre toutes, qui regroupe plus de 150 employés.

Face à tous ces chiffres, on comprend mieux pourquoi distinguer le mouvement Wikimédia du projet Wikipédia est essentiel. Imaginons seulement que l’on se limite à citer le nom de Paris lorsqu’il s’agit de décrire et de comprendre cet immense pays qu’est la France. Certes, Paris est une ville connue mondialement et qui regroupe deux millions d’habitants et un patrimoine culturel impressionnant, mais est-ce pour autant qu’il faudrait oublier les centaines d’autres métropoles françaises ? Sans compter que la France, c’est aussi des départements et des territoires d’outre-mer et que la nation française entretient aussi des relations et des partenariats internationaux qui dépassent de loin ce qui se passe entre Paris et le reste du monde. Ne pas confondre le mouvement Wikimédia avec le projet Wikipédia est donc tout simplement une question de bon sens.

Mais toujours est-il que dans le courant de l’année 2019, la Fondation Wikimédia eut l’intention de se renommer Fondation Wikipédia, pour substituer ensuite le terme Wikimédia par celui de Wikipédia, partout où il était utilisé dans la sphère hors-ligne du mouvement. Le but était d’acquérir une plus grande visibilité et d’attirer des milliards de personnes, grâce au nom de marque Wikipédia, considéré comme l’un des plus connus au monde[10]. Cependant, ce changement ne fut pas accepté par un bon nombre de personnes actives dans Wikimédia. En janvier 2020, une page web d’appel à commentaires fut ainsi créée avant de devenir le siège d’un long débat[11]. Au terme de celui-ci, 73 représentants d’organisations affiliées et 984 personnes décidèrent d’adresser une lettre ouverte à la Fondation dans laquelle ils s’exprimaient en ces termes[12] :

Depuis 20 ans, les bénévoles ont bâti la réputation de Wikipédia en tant que ressource indépendante et communautaire. Les projets du mouvement Wikimédia, dont Wikipédia, se développent autour de la décentralisation et du consensus. Il est essentiel d’établir des distinctions claires entre la Fondation Wikimédia, les affiliés et les contributeurs individuels. Tout changement qui affecte cet équilibre exige le consentement éclairé et la collaboration des communautés. Il est donc très préoccupant de voir « Wikipédia » présenté pour le nom de l’organisation et du mouvement malgré le mécontentement général de la communauté.

En s’opposant à la Fondation, ces membres de la communauté Wikimédia firent ainsi preuve d’une grande sagesse, puisqu’un bon nombre de personnes côtoient le mouvement uniquement au travers de Wikipédia et sans se rendre compte de tout ce qui existe à côté de l’encyclopédie. Il est d’ailleurs interpellant de constater que cette méconnaissance s’observe aussi au sein du mouvement. L’article de Wikipédia en français consacré au mouvement Wikimédia par exemple, ne s’est développé, pour ainsi dire, qu’à partir de 2019[13], alors que celui situé sur le site anglophone est resté au stade d’ébauche jusqu’en 2016[14]. Quant aux plus de 300 autres versions linguistiques de l’encyclopédie, il est tout aussi étonnant de voir qu’en février 2023, seulement trente-et-une d'entre elles possédaient un article consacré à Wikimédia[15].

Même à l’intérieur de ses propres frontières, le mouvement Wikimédia apparait donc comme un phénomène social peu connu. Tandis qu’à l’extérieur du mouvement, ces quelques extraits tirés des débats apparus durant le mouvement d’opposition au changement de marque proposé par la Fondation, semblent démontrer que la confusion entre le terme Wikimédia et celui de Wikipédia est fréquente[11] :

Personne en dehors du mouvement n’a compris la différence entre Wikimédia et Wikipédia. Lorsque les gens contactent une filiale de Wikimédia, ils s’attendent en réalité à recevoir une réponse de Wikipédia. Quand j’ai essayé de faire un don à un chapitre de Wikimédia, la banque a essayé d’envoyer mon don à un chapitre de Wikipédia. Depuis de nombreuses années, nous essayons d’expliquer au public qu’il y a beaucoup plus dans Wikimédia que l’encyclopédie Wikipédia. Etc[16].

Tous ces commentaires justifient la nécessité d’offrir à chacun et chacune une meilleure connaissance du mouvement Wikimédia et des nombreux projets de partage de la connaissance qui s’y développent. En ce sens, ce livre peut apparaitre comme une contribution importante au défi stratégique que doit relever le mouvement Wikimédia à l’approche de 2030. Car suite à la résolution du conseil d’administration de la Fondation de développer de nouveaux processus participatifs et délibératifs au sujet des questions de marques[17], c’est avant tout un travail d’information et de sensibilisation du grand public qu’il reste à faire.

Finalement, ce différend entre la Fondation et certains membres de la communauté n’est aussi qu’un conflit parmi d’autres dans lequel s'opposent, d'un côté, des bénévoles actifs dans des projets fortement imprégnés des valeurs de liberté et de partage, et de l’autre, des personnes employées dans des associations nettement plus ancrées dans les habitudes de l’économie classique. Mais alors que cet aspect est abordé en détails dans un second ouvrage intitulé Imagine un monde, concentrons-nous ici sur les origines philosophiques et techniques du mouvement Wikimédia, avant d’en découvrir sa « cosmographie ».

  1. Lionel Scheepmans, « Culture fr Wikipédia, ethnographie du projet Wikipédia en français », sur Wikiversité, .
  2. Wikimedia Statistics, « All wikis ».
  3. Wikiscan, « Wikiscan statistics ».
  4. Wikistats wmcloud, « All Wikimedia Projects by Size ».
  5. Méta-Wiki, « List_of_Wikipedias ».
  6. Méta-Wiki, « Groupes d'utilisateurs de Wikimédia ».
  7. Méta-Wiki, « Wikimedia chapters ».
  8. Méta-Wiki, « Organisations thématiques ».
  9. Wikimedia Foundation, « Staff and Contractors ».
  10. Zack McCune, « Leading with Wikipedia: A brand proposal for 2030 », sur Wikimedia Foundation News, .
  11. 11,0 et 11,1 Méta-Wiki, « Requests for comment/Should the Foundation call itself Wikipedia ».
  12. Méta-Wiki, « Lettre ouverte de la Communauté sur le changement de nom ».
  13. XTools, « Mouvement Wikimédia - Historique de la page ».
  14. XTools, « Wikimedia mouvement - Historique de la page ».
  15. Wikidata, « Wikimedia Movement ».
  16. Texte original avant sa traduction par www.deepl.com/translator : « no-one outside the movement has understood the difference between wikimedia and wikipedia. When people are contacting a Wikimedia affiliate, in reality they expect to get an answer from Wikipedia. When I tried to make a donation to a Wikimedia chapter, the bank tried to send my donation to a Wikipedia chapter. For many years now we try to explain to the public that there is much more to wikimedia than the wikipedia encyclopedia.»
  17. Wikimedia Foundation Wiki, « Resolution:Next Steps for Brand Work, 2021 ».