Le mouvement Wikimédia/La naissance du mouvement Wikimédia

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Il existe dans l’espace Web, d’innombrables archives à partir desquelles il est possible de revivre les événements qui ont conduit à la naissance du mouvement Wikimédia. Toute cette « préhistoire », je l'ai découverte, pour ma part, dès 2005 et en grande partie grâce au site Framasoft[1] qui fut créé par un réseau d’éducation populaire plus ou moins un an avant la version francophone de Wikipédia. En parcourant les pages de ce site web, je partis ainsi à la découverte de tous les épisodes du développement des systèmes informatiques, d’Internet et de leurs applications, qui finirent par constituer aujourd'hui les racines du mouvement Wikimédia. C’était lors de mes premiers pas sur le Net et peu de temps après la démocratisation de l’ADSL dans mon pays. Désireux de découvrir ce nouvel espace qui s'offrait à nous, je venais de faire l’acquisition d’un ordinateur d’occasion équipé d’un microprocesseur Pentium tournant sur le système d’exploitation Windows XP.

Dans ma situation, le site Framasoft avait retenu toute mon attention, puisqu’il répertoriait une liste de logiciels librement et légalement téléchargeables, alors que dans mon entourage mes connaissances utilisaient généralement des versions « craquées » de logiciels commerciaux. Après avoir profité de cette gratuité de manière légitime, je me suis ensuite intéressé à la philosophie de partage qui en était à l’origine. Au fil de mes lectures, j’ai fini par découvrir l’existence du mouvement du logiciel libre, ainsi que la philosophie de Richard Stallman qui en fut l’initiateur. En reprenant des études sur le tard, j'ai ensuite approfondi mes recherches en rédigeant un premier travail sur le management dans la création de produits numériques[2]. C'était en première année de bachelier et cinq ans avant que je réalise une ethnographie du projet Wikipédia en français en tant que travail de fin de Master en anthropologie[3].

C’est donc sur base de ces premiers travaux de recherche, et bien d’autres réalisés à la suite de mon parcours universitaire[4], que repose cette présentation de la préhistoire du mouvement Wikimédia. Au travers de cette petite traversée historique, nous allons découvrir les origines d’une révolution culturelle, ou plutôt « contre-culturelle », puisqu'elle s'oppose à ce que Karl Polaniy[5] décrivait déjà en son temps comme un « libéralisme de marché qui subordonne les objectifs humains à la logique d’un mécanisme de marché impersonnel »[6]. Ce voyage remonte jusqu'à la contre-culture des années 1960 afin de redécouvrir des évènements souvent oubliés, tels que la naissance du mouvement du logiciel libre, sans lesquels pourtant, le mouvement Wikimédia, qui en est l'héritier direct, n'aurait jamais vu le jour.

  1. Framasoft, « Changer le monde, un octet à la fois »
  2. Lionel Scheepmans, « Nouvelles formes de management dans la création de produits numériques », sur Wikiversité,
  3. Lionel Scheepmans, « Culture fr Wikipédia, ethnographie du projet Wikipédia en français », sur Wikiversité,
  4. Il est possible de retrouver l’ensemble de mes travaux universitaires sur le site Wikiversité et au départ de ma page utilisateur au sein des projets Wikimédia : https://meta.wikimedia.org/wiki/User:Lionel_Scheepmans
  5. Karl Polanyi, Fred Block et Joseph E Stiglitz, The great transformation: the political and economic origins of our time, Beacon press, (ISBN 978-0-8070-5643-1, OCLC 1277370048)
  6. For Polanyi the deepest flaw in market liberalism is that it subordinates human purposes to the logic of an impersonal market mechanism.