Photographie/Filtres optiques/Tableau des filtres Wratten

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 22/06/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 263 articles
plan du chapitre en cours

Filtres optiques


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Frédéric Boissonnas (10 février)
  2. Ariel Varges (8 février)
  3. Andreas Gursky (9 janvier)
  4. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  5. Cosina CS-3 (7 janvier)
  6. Cosina CS-2 (7 janvier)
  7. Cosina CS-1 (7 janvier)
  8. Cosina CT-1 (7 janvier)
  9. Vivitar XV-3 (7 janvier)
  10. Vivitar XV-2 (7 janvier)
navigation rapide


FabricantsPersonnalitésThèmes

Éditeurs de cartes postalesFormulaires

BibliographieGlossaireModèles pour le livre




Les références des filtres Wratten font autorité dans le domaine du filtrage optique et plus particulièrement pour la photographie.


Frederick Wratten était un inventeur britannique spécialisé dans ce domaine, et qui a vendu sa société à Kodak en 1912. Le nom a été gardé et aujourd'hui encore, Kodak vend des filtres Wratten sous licence de la société Tiffen.

Les filtres fabriqués par d'autres sociétés font en général référence à la nomenclature de Wratten mais leurs productions n'ont pas toujours exactement les mêmes caractéristiques d'absorption de la lumière. Certains autres fabricants ont leur propre système de codification, ce qui permet d'éviter toute confusion.


Principaux filtres colorés Wratten
référence Wratten couleur facteur-filtre correction diaphragme usage
1 A rose très léger Filtre « Skylight » fabriqué par Kodak, absorbe l'ultraviolet ainsi qu'un peu de bleu et de vert ; utilisé pour la photographie de paysage, en particulier en altitude ou au bord de la mer ; l'expérience prouve en effet qu'en réduisant le bleu dû au voile atmosphérique, on fait apparaître une légère dominante verte dans les lointains
1 B rose très léger filtre « Skylight » fabriqué par « Hoya », absorbe sélectivement le vert et réduit sensiblement les dominantes bleues, en particulier dans les ombres lorsque le ciel est d'un bleu intense
2 A jaune pâle absorbe l'ultraviolet
2 B jaune pâle absorbe l'ultraviolet, un peu moins que le filtre 2 A
2 C absorbe l'ultraviolet
2 E jaune pâle absorbe l'ultraviolet, un peu moins que le filtre 2 A
3 jaune clair assombrit légèrement le ciel
4 jaune clair
6 jaune
8 jaune 2 assombrit modérément le ciel, davantage que le filtre 3
9 jaune foncé assombrit fortement le ciel, davantage que le filtre 8
11 jaune-vert 4 assombrit le ciel, éclaircit les feuillages, absorbe l'excès de rouge de la lumière artificielle
12 jaune foncé filtre soustractif qui absorbe pratiquement tout le bleu, il est associé au filtre magenta 32 et au filtre cyan 44 A ; il est également utilisé pour la photographie aérienne en fausses couleurs avec des films infrarouge et pour diverses autres applications scientifiques, en particulier en ophtalmologie
15 jaune foncé 2,5 assombrit fortement le ciel
16 jaune orangé assombrit très fortement le ciel, davantage que le filtre 15
18 A laisse passer l'ultraviolet de 300 à 400 nm (verre de Wood) mais aussi l'infrarouge de 700 à 900 nm : l'usage de ce filtre pose des problèmes avec beaucoup d'appareils numériques dont les capteurs sont sensibles à l'infrarouge
21 orange assombrit le violet, le bleu et le bleu-vert
22 orange profond filtre de contraste, assombrit le violet, le bleu et le bleu-vert, plus fortement que le filtre 21
23 rouge clair
24 rouge Utilisé pour la séparation trichrome des films Kodachrome, en association avec les films 47 B et 61
25 rouge trichrome 8 filtre spécial utilisé en imprimerie pour la sélection trichrome et aussi pour la photographie en infrarouge
26 rouge
29 rouge foncé filtre utilisé pour la sélection des couleurs en association avec le filtre bleu 47 et le filtre vert 61 ; il rend le ciel pratiquement noir, ce qui donne une impression de nuit en plein jour (« nuit américaine ») et en photographie infrarouge, il permet d'éliminer pratiquement toutes les radiations gênantes vertes et bleues
32 magenta absorbe complètement le vert, associé aux filtres jaune 12 et au filtre cyan 44 A
34 A violet utilisé pour absorber le vert et sélectionner le bleu
38 A bleu absorbe complètement le rouge, une partie du vert et l'ultra-violet
44 bleu-vert léger absorbe le rouge et l'essentiel de l'ultraviolet
47 bleu trichrome filtre de séparation, associé aux filtres 29 et 61
47 A bleu léger absorbe presque tout sauf le bleu, élargit la gamme des couleurs des objets bleus et pourpres ; utilisé pour des applications médicales mettant en jeu des phénomènes de fluorescence
47 B bleu profond trichrome utilisé pour l'analyse trichrome et l'étalonnage des moniteurs vidéo
50 bleu profond
56 vert léger
58 vert trichrome
61 vert trichrome utilisé pour la séparation de couleurs en complément des filtres 29 et 47
70 rouge utilisé pour la séparation de couleurs et la photographie en infrarouge
80 A bleu 4 2 filtre de conversion permettant d'élever la température de couleur de 3 200 K (lampes tungstène) à environ 5 500 K
80 B bleu 3 1 + 2/3 action similaire à celle du filtre 80 A, de 3 400 K à 5 500 K
80 C bleu 2 1 + 1/3 action similaire à celle du filtre 80 A, de 3 800 K à 5 500 K, utile lorsque l'on utilise un flash magnésique avec un film « lumière du jour »
80 D bleu 1,5 1/3 action similaire à celle du filtre 80 A, de 4 200 K à 5 500 K
81 orange très pâle 1,4 1/3 abaisse très légèrement la température de couleur
81 A orange pâle 1,4 1/3 abaisse légèrement la température de couleur lorsque l'on utilise des films pour lumière artificielle de type B (3 200 K) avec des lampes flood à 3 400 K ; action inverse de celle du filtre 82 A
81 B orange pâle 1,4 1/3 action réchauffante un peu plus forte que celle du filtre 81 A, inverse de celle du filtre 82 B
81 C orange pâle 1,5 1/3 action réchauffante un peu plus forte que celle du filtre 81 B, inverse de celle du filtre 82 C
81 D orange pâle 2/3 action réchauffante un peu plus forte que celle du filtre 81 C
81 EF orange pâle 2/3 action réchauffante un peu plus forte que celle du filtre 81 D
82 bleu très pâle 1,3 1/3 filtre refroidissant qui augmente légèrement la température de couleur, action inverse de celle du filtre 81 A
82 A bleu pâle 1,3 1/3 filtre refroidissant qui augmente la température de couleur, action inverse de celle du filtre 81 A
82 B bleu pâle 1,4 2/3 filtre refroidissant qui augmente la température de couleur davantage que le filtre 82 A, action inverse de celle du filtre 81 B ; on l'utilise pour adapter les films pour lumière artificielle de type B avec des lampes de 100 W pour usages domestiques, de température de couleur 2 900 K
82 C bleu pâle 1,5 2/3 filtre refroidissant qui augmente la température de couleur davantage que le filtre 82 B, action inverse de celle du filtre 81 C
85 ambré 1,5 2/3 filtre de conversion réchauffant, action opposée à celle du filtre 8O A ; une scène éclairée par la lumière solaire d'environ 5 000 K semble être éclairée par des ampoules tungstène à environ 3 400 K, ce filtre était utilisé pour le cinéma d'amateurs en Super 8
85 B ambré 1,5 2/3 action similaire à celle du filtre 85, conversion de 5 500 K vers 3 200 K
85 C ambré 1.5 action similaire à celle du filtre 85, conversion de 5 500 K vers 3 800 K
85 N3 ambré filtre de conversion associé à une densité neutre de 0,3 (un cran de diaphragme), opposé au filtre 80 A ; réchauffe la lumière de 5 500 à 3 400 K, utilisé en cinéma d'amateur pour simuler l'éclairage à incandescence en filmant ou en photographiant à l'extérieur à la lumière solaire
85 N6 ambré filtre de conversion associé à une densité neutre de 0,6 (deux crans de diaphragme), opposé au filtre 80 A ; réchauffe la lumière de 5 500 à 3 400 K, utilisé en cinéma d'amateur pour simuler l'éclairage à incandescence en filmant ou en photographiant à l'extérieur à la lumière solaire
85 N9 ambré filtre de conversion associé à une densité neutre de 0,9 (trois crans de diaphragme), opposé au filtre 80 A ; réchauffe la lumière de 5 500 à 3 400 K, utilisé en cinéma d'amateur pour simuler l'éclairage à incandescence en filmant ou en photographiant à l'extérieur à la lumière solaire
87 opaque transparent à l'infrarouge, arrête toute la lumière visible
87 C opaque transparent à l'infrarouge, arrête toute la lumière visible
89 B presque opaque transparent à l'infrarouge, arrête toute la lumière visible en-dessous de 720 nm (rouge yrès sombre) ; utilisé en photographie aérienne
90 gris ambré sombre utilisé pour évaluer l'aspect des scènes peu colorées avant de les photographier, sans réel usage pour la photographie proprement dite
92 rouge utilisé pour la densitométrie en couleurs
93 vert utilisé pour la densitométrie en couleurs
94 bleu utilisé pour la densitométrie en couleurs
96 gris variable filtre gris neutre, absorbe uniformément toutes les couleurs, utilisé pour assombrir les images au moment de la prise de vue, existe en diverses valeurs de densité
98 bleu équivaut à un filtre 47 B associé à un filtre 2 B
99 vert équivaut à un filtre 61 associé à un filtre 16
102 jaune-vert filtre de conversion spécial utilisé pour faire correspondre la réponse des cellules photo-électriques à celle de l'œil humain
106 ambré filtre de conversion spécial utilisé pour faire correspondre la réponse des cellules photo-électriques de type S-4 à celle de l'œil humain