Photographie/Physique-chimie/Hydrolyse

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 22/10/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 360 articles
plan du chapitre en cours

Physique - Chimie


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




Lorsque l'on dissout dans l'eau un sel comme le chlorure de sodium NaCl, qui résulte de l'union d'un acide fort et d'une base forte, la solution ne comporte que des ions et le pH est pratiquement égal à celui du solvant, ici 7 si l'eau était pure.

Par contre, si l'on dissout un sel provenant, par exemple, de l'union d'une base forte avec un acide faible , il en va tout autrement : alors que les ions restent en solution, les ions ont tendance à se combiner avec les ions de l'eau pour reformer la molécule . Il en résulte que la solution s'enrichit en ions et devient basique. C'est l'hydrolyse.

Avec par exemple une solution normale d'éthanoate (acétate) de sodium , appelée pour simplifier, la constante de dissociation s'écrit :

Cette solution est électriquement neutre et contient donc autant d'ions négatifs que d'ions positifs. Par ailleurs


par ailleurs

En reportant ces différentes valeurs dans l'expression de Ka et en appelant X la concentration , on obtient une équation du 3e degré.

équation qui admet une solution :

Ainsi donc cette solution est basique, avec un pH de 9,4. Si l'on avait considéré un sel d'acide fort et de base faible on aurait eu le résultat inverse, c'est-à-dire un milieu acide et un pH inférieur à 7. Lorsque l'acide et la base sont tous deux faibles, la solution reste à peu près neutre, mais le sel n'est que partiellement ionisé.


Si l'un des constituants peut s'éliminer par dégagement gazeux ou précipitation, l'équilibre ionique se trouve rompu et l'hydrolyse progresse jusqu'à être totale :

Il faut chauffer un peu, ce qui par modification de la valeur des constantes favorise l'hydrolyse tout en diminuant la solubilité du dioxyde de carbone.


Certains sels sont même parfaitement incompatibles avec la moindre trace d'eau, même à l'état de vapeur, et sont par conséquent très difficiles à conserver. C'est le cas du sulfure d'aluminium :

Le sulfure d'hydrogène se dégage sous forme gazeuse tandis que l'hydroxyde d'aluminium insoluble précipite.


L'hydrolyse régresse si l'on ajoute à un sel d'acide faible ou de base faible une base forte ou un acide fort. Une solution de chlorure d'ammonium peut par exemple être évaporée sans perte d'ammoniac si l'on opère en présence d'acide chlorhydrique .

En effet, dans un tel cas, le sel a une réaction acide, c'est-à-dire qu'il tend à former des ions dans la solution. Si l'on ajoute de tels ions par addition d'un acide fort, on fera régresser le phénomène d'hydrolyse.


Physique - Chimie