Climat et écocitoyens/Énergie Partagée : implication citoyenne pour la transition énergétique

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Climat et écocitoyens
Plan
  1. Les circuits courts alimentaires
  2. Concours de familles à énergie positive
  3. La FEVE et l'objectif zéro-déchet
  4. La ressourcerie, tremplin vers une seconde vie pour nos déchets
  1. L’association Empreinte
  2. Eco quartier de Strasbourg
  3. Le développement de l'habitat participatif
  4. Villes en transition, villes lentes
  1. Le covoiturage
  2. L’autostop participatif
  3. Le pédibus
  4. Le vélobus
  5. La Cyclofficine de Paris
  1. Énergie Partagée : implication citoyenne pour la transition énergétique
  2. Les éoliennes citoyennes en vue de la maîtrise locale et citoyenne de l'énergie
  3. Solar Generation : mobilisation estudiantine contre les changements climatiques
  1. Pocheco Canopée Reforestation
  2. Forest&Life
  3. Plantons le décor
  4. Association pour la forêt en Flandre
Modifier ce modèle


Il existe un premier mouvement d'ampleur qui entend permettre une appropriation citoyenne des enjeux énergétiques sur les différents territoires et sortir le développement des énergies renouvelables de la seule logique financière :  Energie partagée . Ce mouvement est un outil dont les citoyens peuvent se servir pour agir dans le domaine de la production d'énergie verte.

Présentation de l'association 
[modifier | modifier le wikicode]

Logo propre à énergie partagée
Logo énergie partagée

« Énergie Partagée Investissement » a été créée ensemble par des acteurs de référence des énergies renouvelables citoyennes et de la finance éthique (Cler, Enercoop, Hespul, La Nef…). Ceux-ci ont créé un fonds citoyen d’investissement qui collecte l’argent des particuliers et des organisations pour accompagner et financer les projets locaux de production d’énergie renouvelable et de maîtrise de l’énergie. Énergie Partagée Investissement constitue un outil d’envergure nationale permettant financer les initiatives de production d’énergie verte issues des territoires.
Ce mouvement permet la réalisation de projets locaux et citoyens d’énergies renouvelables (solaire, biomasse, éolien, hydraulique) et de maîtrise de l'énergie ayant plusieurs caractéristiques comme l'ancrage local, la finalité non spéculative, la démarche écologique et gouvernance démocratique et transparente.
Énergie Partagée compte deux outils distincts : une association qui fédère et accompagne les porteurs de projets citoyens et un Fonds citoyen d'investissement qui émet des actions pour leur permettre de se financer. Le montant minimum par action est de 100 €. Sous condition de conserver les actions sur au moins 10 ans, une rentabilité globale moyenne de 4 % par an est attendue. Le choix du projet Énergie Partagée que l'on souhaite financer est laissé à chacun.

Projets citoyens 
[modifier | modifier le wikicode]

Quatre critères fondamentaux sont définis par la Charte Energie Partagée pour constituer le caractère citoyen d’un projet de production d’énergie renouvelable et/ou d’efficacité énergétique :

  • L'ancrage local :

La société qui exploite le projet est contrôlée par des collectivités territoriales, des particuliers (et leurs groupements) et/ou Énergie Partagée Investissement. Cela se traduit par leur participation majoritaire au capital et/ou par un pacte d'actionnaires garantissant ce contrôle dans la durée. Le but est de créer de véritables circuits courts entre producteurs et consommateurs pour une prise de conscience du lien entre les besoins et les moyens de production.

  • La finalité non spéculative :

Les investissements sont réalisés pour être directement exploités, la rémunération du capital est limitée. Une partie des bénéfices est affectée à la dimension pédagogique et à l'investissement dans de nouveaux projets citoyens et des actions de solidarité. Tout ceci pour une éthique de l’économie sociale et solidaire, permettant un accès à l'énergie à un prix juste et transparent.

  • La gouvernance :

Le fonctionnement de la société d’exploitation du projet est démocratique, de type coopératif, transparent et clair, avec des garanties sur le maintien dans la durée de la finalité du projet. Cela doit permettre un contrôle des prix de production par la communauté et la transparence totale sur le fonctionnement et les aspects financiers.

  • Le critère écologique :

La société d’exploitation est engagée durablement et volontairement dans le respect de l'environnement, du niveau planétaire jusqu’au niveau le plus local, et dans une démarche de réduction des consommations énergétiques.

Actions menées par énergie partagée[modifier | modifier le wikicode]

Il existe trois types d'actions propres à ce mouvement :

Encourager l'énergie citoyenne[modifier | modifier le wikicode]

L’association a pour mission d’encourager le développement de projets d'énergie citoyenne, qui pourront être soutenus financièrement par la SCA Énergie Partagée Investissement (EPI).
Le mouvement Énergie Partagée veut montrer par là qu’il est possible qu'une appropriation citoyenne des problématiques énergétiques se fasse en France comme cela se fait aujourd'hui chez les plus avancés de nos voisins européens.
Les acteurs des collectivités territoriales sont de plus en plus impliqués dans le développement des énergies renouvelables et l'association souhaite en particulier apporter son concours à ces élus. Dans cette logique, l'association développe des partenariats spécifiques. Par exemple, Energie partagée a fait une collaboration avec la fédération des EPL (Entreprises Publiques Locales) pour rédiger le guide de la fédération « Les Epl et l'éolien : modalités d'intervention des collectivités territoriales ».

Fédérer et accompagner les porteurs de projets[modifier | modifier le wikicode]

S'il existe des syndicats professionnels et groupements institutionnels dans le domaine des énergies renouvelables, il n'existe pas aujourd'hui de structure destinée à fédérer les petits projets, de type coopératif et citoyen, de production d'énergie renouvelable et/ ou d'efficacité énergétique.
Énergie Partagée veut donc à rassembler les porteurs de projets citoyens pour leur permettre de résoudre les difficultés du développement et du montage de projets.
L'association organise des ateliers participatifs rassemblant des acteurs aux compétences complémentaires, à l'image des membres d'Énergie Partagée : porteurs de projets (à des stades plus ou moins avancés dans la concrétisation du projet), élus locaux ou représentants d'EPL, acteurs de la finance solidaire (EPI ou Cigales..). L'objectif est l'échange de pratiques et la mutualisation d'expériences, permettant aux porteurs de projets d'aller vers un réel co-développement et une maîtrise citoyenne des sociétés d'exploitation.

Financer des projets citoyens[modifier | modifier le wikicode]

Energie partagée constitue un véritable fonds citoyen d'Investissement pour les énergies renouvelables et la MDE.
Le financement des projets est constituée de plusieurs phases :

Pendant la première, le caractère citoyen des projets est examiné, les porteurs sont accompagnés par les membres du réseau Énergie Partagée.

Puis durant la seconde, après accord de EPI les porteurs de projets utilisent l'offre publique de titre financier comme un outil de financement, ils deviennent acteurs de la levée de fonds sur leur territoire.

Enfin au cours de la troisième phase, EPI réalise un apport en fonds propres et en quasi-fonds propres qui permettra à la société d'exploitation d'avoir une majorité d'investisseurs citoyens à son capital et d'obtenir le complément nécessaire à l’obtention d'un emprunt.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Energie partagée
Bioaddict
France 24