Climat et écocitoyens/Habitat

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Climat et écocitoyens
Plan
  1. Les circuits courts alimentaires
  2. Concours de familles à énergie positive
  3. La FEVE et l'objectif zéro-déchet
  4. La ressourcerie, tremplin vers une seconde vie pour nos déchets
  1. L’association Empreinte
  2. Eco quartier de Strasbourg
  3. Le développement de l'habitat participatif
  4. Villes en transition, villes lentes
  1. Le covoiturage
  2. L’autostop participatif
  3. Le pédibus
  4. Le vélobus
  5. La Cyclofficine de Paris
  1. Énergie Partagée : implication citoyenne pour la transition énergétique
  2. Les éoliennes citoyennes en vue de la maîtrise locale et citoyenne de l'énergie
  3. Solar Generation : mobilisation estudiantine contre les changements climatiques
  1. Pocheco Canopée Reforestation
  2. Forest&Life
  3. Plantons le décor
  4. Association pour la forêt en Flandre
Modifier ce modèle


Maison de style nordique construite (en bois certifié "FSC") dans l'écoquartier E.V.A. Lanxmeer (écoquartier construit près de la gare de Culemborg (Pays-Bas, sud-est d'Utrecht). C'est un projet semi-public d'environ 250 maisons écologiques (à vendre ou à louer en habitat social à loyer modéré), incluant aussi plusieurs immeubles de bureaux et d'une ferme urbaine.


Introduction

Le mode de vie des individus ainsi que la manière dont ils construisent leurs maisons et les infrastructures associées ont des conséquences considérables sur la santé de la population et également sur celle de la planète. Les conséquences (impacts) de ces habitudes quotidiennes sont directs et indirects, immédiats et différés.


Ils concernent notamment la pollution industrielle, les émissions de gaz à effet de serre, la déforestation, les changements climatiques et plus largement l’ensemble des enjeux environnementaux. Mieux habiter permettrait de limiter ces effets négatifs, et parfois de générer des solutions intégrées au bâtiment (ex : immeuble ou maison "positif en biodiversité").

Maison écologique avec chauffe-eau solaire, Sebourg, nord de la France


Domaines d'actions possibles

Pour lutter contre ces effets néfastes de l'habitation, il existe des solutions pour construire et entretenir l’habitat de façon à mieux respecter (ou réparer) l'environnement. Dans les cas où l'habitation est déjà construite, il reste possible d'analyser quantitativement et qualitativement ces impacts (étude d'impact, écobilan, bilan carbone, etc.), et d'envisager des mesures conservatoires (durant la construction) et compensatoires.

On distingue généralement les maisons « traditionnelles » des « maisons écologiques » sur la base de quatre éléments :

  • L’énergie : un habitat classique dégage 20 % des émissions totales de gaz à effet de serre. L'habitation écologique consomme moins d'énergie, permettant ainsi des économies substantielles en chauffage et en électricité
  • La vie saine : Les individus passent 90% de leur temps à l'intérieur où la qualité de l'air peut être de 3 à 4 fois plus polluée que celle de l'extérieur. Il y a différentes raisons : la ventilation inadéquate, la fumée, les matériaux de construction comme les peintures, etc. Les symptômes les plus courants d'une mauvaise qualité de l'air sont les maux de tête, les yeux qui brûlent, la fatigue et les troubles respiratoires comme l'asthme.
    L'habitation écologique ne nuit pas à la santé des occupants, c'est un milieu sain bâti avec une sélection de matériaux non-toxiques. L'emploi du bois, de la céramique ainsi qu'une ventilation adéquate évite les problèmes de santé reliés à l`humidité et aux poussières.
  • Les ressources naturelles : A chaque fois qu'une ressource naturelle est extraite, transformée et transportée, l'environnement est modifié. Les habitations écologiques utilisent des matériaux provenant de sources moins néfastes pour l'environnement et l'utilisation de ceux-ci se fait de façon efficace. Cela entraîne donc une réduction de déchets. A titre d’exemple, on peut citer les matériaux recyclés, le bois certifié écologique, les robinets et des pommes de douches à faible débit.
  • L'empreinte écologique

De nombreuses initiatives éco-citoyennes ont été mises en place pour développer ou promouvoir ce type d’habitat écologique ou / et un habitat écologique partagée (écovillages, etc) y compris parfois à grande échelle, via les expériences de ville en transition par exemple. Ces actions sont souvent mises en œuvre par des associations, collectifs de citoyens, ou initiées par une collectivité qui associent un large nombre de citoyens à celles-ci.

Exemples d'initiatives en matière d'habitat[modifier | modifier le wikicode]

  1. L'association empreinte
  2. Eco quartier de Strasbourg
  3. Réseau Inter-régional de l’habitat groupé
  4. HEP
  5. L'habitat participatif initié par la ville de Lille