Climat et écocitoyens/Production énergétique

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Climat et écocitoyens
Plan
  1. Les circuits courts alimentaires
  2. Concours de familles à énergie positive
  3. La FEVE et l'objectif zéro-déchet
  4. La ressourcerie, tremplin vers une seconde vie pour nos déchets
  1. L’association Empreinte
  2. Eco quartier de Strasbourg
  3. Le développement de l'habitat participatif
  4. Villes en transition, villes lentes
  1. Le covoiturage
  2. L’autostop participatif
  3. Le pédibus
  4. Le vélobus
  5. La Cyclofficine de Paris
  1. Énergie Partagée : implication citoyenne pour la transition énergétique
  2. Les éoliennes citoyennes en vue de la maîtrise locale et citoyenne de l'énergie
  3. Solar Generation : mobilisation estudiantine contre les changements climatiques
  1. Pocheco Canopée Reforestation
  2. Forest&Life
  3. Plantons le décor
  4. Association pour la forêt en Flandre
Modifier ce modèle


L'énergie[modifier | modifier le wikicode]

Ce concept renvoie à tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement, et aujourd'hui, dans la société de l'information de conserver et stocker de l'information. Ainsi, l’énergie désigne une capacité à agir.

Elle s'avère indispensable à la plupart des activités humaines. Elle est utilisée sous trois différentes formes finales : la chaleur (pour l’industrie et le chauffage des locaux), la force motrice fixe (l’électricité pour l’éclairage, le froid, l’électroménager, les moteurs et certains procédés industriels), la force motrice mobile (pour les transports). Plusieurs sources énergétiques peuvent être utilisées : les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon), l’énergie nucléaire et les énergies renouvelables (éolienne, solaire, hydraulique, géothermique, biomasse), qui se constituent ou se reconstituent plus rapidement qu’elles ne sont utilisées.

Enjeu de la production des énergies renouvelables[modifier | modifier le wikicode]

Le potentiel des énergies renouvelables au niveau mondial
Le potentiel mondial estimé des énergies renouvelables

L’intérêt des énergies renouvelables est considérable, car en plus de proposer une énergie propre, elles permettent aussi une indépendance énergétique, ce qui n’est pas le cas des énergies fossiles dont la consommation participe au réchauffement climatique.

Les énergies renouvelables constituent des énergies d'avenir pour lutter, par exemple, contre les changements climatiques.
En matière de production d'énergies renouvelables, la France est plutôt un bon élève : elle se classe parmi les meilleurs producteurs européens d'énergies grâce à une production primaire de 20,55 Mtep en 2009, dont 46% par la biomasse et 25% par l’hydraulique, dûe à une très forte progression en 2007. Toutefois, la France est encore loin de l'Allemagne où l'engagement citoyen en faveur d'une énergie verte prévaut sur les considérations économiques : Les énergies renouvelables représentent environ 11% de la production d'électricité en France, dont 3% pour l'éolien et le photovoltaïque, contre 25% en Allemagne.
La transition énergétique, passage d'un type d'économie basée sur des énergies non renouvelables (pétrole, gaz naturel, charbon, nucléaire,...) vers des énergies renouvelables, propres, sûres et décentralisées (énergie solaire, éolien,...) et sur une meilleure efficacité énergétique permettant notamment des gains de CO2, devient aujourd'hui la solution aux défis énergétiques et climatiques à venir.

Les initiatives citoyennes en matière d'énergie[modifier | modifier le wikicode]

Une des priorités qui semble s'imposer en matière d'énergie est la maîtrise des consommations de celle-ci qui passe non seulement par un renforcement de l’efficacité énergétique mais aussi par des politiques ambitieuses reposant sur la solidarité et la mobilisation organisations, des collectivités, des Etats et également des citoyens.

Par conséquent, la réappropriation démocratique des moyens de production, de distribution et de gestion d'énergie par les collectivités locales et les citoyens devient maintenant essentiel.
Les projets énergétiques publics ou citoyens peuvent émerger de la mobilisation de plusieurs types d'acteurs : citoyens, d'associations ou d'élus locaux. Ceux-ci sont tous concernés par la politique énergétique des territoires. Les projets doivent s'appuyer sur quatre différents critères : ancrage local, finalité non spéculative, "bonne gouvernance" et respect de l'environnement. Les investissements citoyens dans ces projets sont de plus en plus nombreux. En investissant dans ces projets, les citoyens participent pleinement au développement des énergies renouvelables sur leur territoire.
Les exemples d'initiatives citoyennes en matière d'énergie sont donc multiples, il convient de voir en détail les principales.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Futura sciences
Actu environnement
Notre planète info

Les Recommandations aux Collectivités Territoriales[modifier | modifier le wikicode]

Comme nous l'avons stipulé dans les Recommandations de notre thématique "Consommation" toute collectivité a grand intérêt à collaborer avec des partenaires comme des associations ou autre organisme dédié afin d'optimiser son Plan Climat Energie Territorial. Ici dans le domaine de la production énergétique voici quelques exemples d'associations phares dont les actions sont à considérer indéniablement :


- L’ADEME : L'Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'Energie qui peuvent être un soutien financier et technique au PCET.

- L’AGEDEN : L'Association pour une gestion durable de l'Energie qui offre des conseils sur l’énergie et les bâtiments et qui organise des concours à énergie positive en autres. Une association soutenue et financée par la Région Rhône Alpes, l'ADEME et le Conseil Général de l'Isère.

Divers dispositifs peuvent être mis en place par les Collectivités Territoriales puis celles ci peuvent prendre exemple sur des Associations comme l'AGEDEN qui ont par exemple créer des points info énergie ayant lieu une fois par mois au relais des services publics ou qui établissent des diagnostics énergétiques des Bâtiments communaux et intercommunaux.

Pour aider les 62 millions de Français à agir, le Grenelle Environnement prévoit une série de mesures pratiques permettant d’accompagner la volonté de changement. L’ADEME met l’accent, dans un premier temps, sur deux mesures emblématiques et concrètes pour aider les Français à passer à l’acte :

- Le bonus écologique, qui crée un avantage compétitif au profit des produits les plus vertueux financés par les produits les plus consommateurs d’énergie. Ce premier message est illustré par le bonus écologique sur les véhicules. Les collectivités ont donc intérêt à s'équiper de véhicules de transports sobres en émissions de CO2 et donc plus respectueuses de l'environnement comme les Bus, les voitures de fonctions des fonctionnaires et différents agents des collectivités...

- L’affichage du Diagnostic de Performance Énergétique par exemple dans les agences immobilières informera et sensibilisera les Français sur la consommation d’énergie de leur logement. Les Chambres de Commerce et d'Industrie mettent également en place des Diagnostics Énergétiques à réaliser chez les Commerçants de proximité, afin d'optimiser la consommation énergétique de ceux ci et leur favoriser des économies d'énergie redoutables.

Le Diagnostic Performance énergétique (D.P.E) peut également être un outil performant pour les Collectivités. Il est réalisé par des professionnels certifiés, le D.P.E permet d’identifier les consommations prévisionnelles d’énergie des logements et des bâtiments mis en vente ou loués et a ainsi pour objectif : - d'informer les personnes à la recherche d’un bien immobilier sur la consommation énergétique du logement, le coût de cette consommation et les caractéristiques thermiques du logement. - de sensibiliser le public à la lutte contre le réchauffement climatique par l’évaluation de la quantité de gaz à effet de serre émise par le bien immobilier ; - d'inciter les propriétaires à réaliser des travaux sur recommandations faites par les diagnostiqueurs.

D'autres outils peuvent être efficaces et opérationnels également comme : - Les Espaces Info Energie (E.I.E) qui peuvent être développés au sein des Collectivités Territoriales et Communes et qui sont dédiés aux particuliers.

L'ADEME a ainsi mis en place depuis 2001, en partenariat étroit avec les collectivités territoriales et des associations et organismes à but non lucratif, le réseau des Espaces Info Energie. Le réseau des Espaces Information Energie est animé par les Délégations Régionales de l'ADEME.

Les programmes annuels d’activité INFO ENERGIE des différentes structures appartenant au réseau, outre le financement ADEME, bénéficient des soutiens financiers de la quasi totalité des Régions, et de la moitié des Départements. De nombreuses collectivités locales contribuent également à la pérennisation des structures ainsi que des partenaires locaux de façon ponctuelle.

Un autre outil source d'efficacité peut être souligné tel : - Les guides Grand Public ADEME.

L’ADEME édite à destination du grand public une collection d’une trentaine de guides, véritables mines d’informations pour tout comprendre des enjeux du changement climatique et de la maîtrise de l’énergie et avoir toutes les clés en main pour pouvoir agir. Ces guides sont disponibles gratuitement dans tous les Espaces Info Energie, sont diffusés lors de manifestations grand public (salons, foires…) et sont consultables et téléchargeables sur le site de l’ADEME (http://www.ademe.fr/particuliers.

D'ou l'intérêt pour les Collectivités Territoriales de s'imprégner des plans d'actions de l'ADEME et d'y être partenaire pour les actions à long terme.

Références :

Article intitulé "Compétences énergie-climat des Collectivités : analyse et réflexions sur la répartition des rôles." par l'ADEME - 30 Décembre 2009.

http://www.raee.org/dpe/GuideDPE_collect_2008.pdf

http://www.france-mobilite-electrique.org/bonus-ecologique,1527.html

http://www.cedis-formation.org/2009/08/18/quelles-perspectives-cologiques-pour-les-collectivits-territoriales/

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/collectivit-s-territoriales-r-clament-davantage-solidarit-334917

Connaissances personnelles des Projets des Chambres de Commerce et d'Industrie et des diagnostics performances énergétiques à destination des commerçants de proximité suite à une expérience professionnelle.

Exemples d'initiatives en faveur de l'énergie[modifier | modifier le wikicode]