Photographie/Thèmes/Répétitions, réseaux et trames

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 24/10/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 360 articles
plan du chapitre en cours

Thèmes photographiques


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




Ébauche

Cette page est considérée comme une ébauche à compléter. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en éditant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien « modifier »).

Ressources suggérées : Aucune (vous pouvez indiquer les ressources que vous suggérez qui pourraient aider d'autres personnes à compléter cette page dans le paramètre « ressources » du modèle? engendrant ce cadre)

Dans la vie de tous les jours la répétition engendre la monotonie et l'ennui mais dans le domaine de la photographie elle peut au contraire fournir des images qui peuvent avoir un réel impact sur les spectateurs.

Si vous regardez bien autour de vous, vous découvrirez un peu partout des quantités de motifs répétitifs et, pourquoi pas, vous aurez peut-être envie d'en utiliser quelques uns dans vos photographies.

Mettez les motifs en valeur[modifier | modifier le wikicode]

En remplissant tout le cadre d'une photo par un motif répétitif vous donnerez immédiatement une impression d'espace et de multitude. En trouvant le bon angle de prise de vue et la bonne focale vous arriverez même à donner une forte impression de dynamisme, de mouvement, de rythme, voire d'explosion si la répétition du motif s'étend d'un plan rapproché à un plan très éloigné.

Rompez le rythme[modifier | modifier le wikicode]

Un élément imprévu inclus dans le réseau arrêtera immédiatement le regard. Parfois vous trouverez un tel élément de rupture tout prêt dans une scène offerte à vos yeux, sachez en profiter : ce peut être un élément différent du reste de l'image par sa couleurs, sa forme, sa texture, ou un élément manquant. Parfois aussi, vous pourrez intervenir vous-mêmes pour apporter cet élément perturbateur.

Pour obtenir la meilleure image possible, l'élément qui casse le rythme doit être judicieusement placé, par exemple au niveau d'un des points forts de l'image, et dans la mesure où il attire nécessairement l'attention, il est bon qu'il soit parfaitement net, c'est donc au niveau de cet élément qu'il faudra presque toujours faire la mise au point.

Galerie d'images[modifier | modifier le wikicode]

Répétitions, réseaux et trames dans le monde minéral naturel[modifier | modifier le wikicode]

Giant's Causeway- Hexagons.jpg
La Chaussée des Géants

Avec le carré et le triangle équilatéral, l'hexagone est l'un des trois polygones réguliers qui permettent de « paver » totalement le plan. La cristallisation des matériaux, ici le basalte, est l'un des meilleurs exemples de création de formes répétitives et régulières dans la nature.
Sodium-chloride-3D-ionic.png
Cristal de chlorure de sodium

Ce matériau, qui n'est autre que le principal constituant du sel de cuisine, cristallise selon un motif cubique, tout comme le bromure d'argent utilisé comme matériau sensible des émulsions photographiques. Il est évidemment impossible de photographier directement de tels édifices mais on peut en donner des représentations permettant de comprendre comment la matière s'organise. À plus grande échelle, si l'on examine à la loupe une pincée de sel, on voit en réalité non pas une poudre inorganisée mais un ensemble de cubes minuscules.
Perth Sand.jpg
Rides dans le sable

Le vent, comme l'eau, provoque la formation de rides à la surface du sable ou de la neige. Ces motifs possèdent une certaine régularité mais ne se répètent jamais à l'identique d'une ride à l'autre, il y a toujours des variations plus ou moins importantes qui évitent la monotonie.
Sastrugi près de la station Amundsen-Scott, dans l'Antarctique

Les sastrugi sont des sculptures de neige dues à l'érosion par le vent. Contrairement aux figures dessinées dans le sable, on peut trouver ici des arêtes vives, voire coupantes et agressives si la neige est gelée, ainsi que des formes très tourmentées.
Namibie Luderitz Desert 02.JPG
Terre craquelée près de Lüderitz, en Namibie

Sous l'effet de la chaleur et de la sécheresse, une couche superficielle d'alluvions s'est ici décollée de son substrat et divisée, sous l'effet du retrait, en une multitude d'écailles concaves. Les angles selon lesquels se font les ruptures ne sont pas quelconques et par ailleurs, il vaut généralement mieux ne pas s'aventurer sur de tels terrains car la croûte durcie cache souvent des pièges de boue.
Desertground Mojave Desert.JPG
Terre craquelée du désert de Mojave

L'apparition de formes géométriques relativement régulières peut donner des motifs intéressants.
Toadstool Geologic Park, 13 March 2007, no. 3.jpg
Toadstool Geologic Park, Nebraska, USA

Les terres craquelées prennent parfois des formes étranges et lorsqu'elles sont montrées sous forme de vastes étendues, il s'ensuit immédiatement un sentiment de désolation.
Badwater Death Valley.jpg
Vallée de la Mort

Des formations de sel en forme de soucoupes se répètent à l'infini. Ces formations ont un diamètre de 2 à 3 m, ce qui ne se laisse pas facilement deviner car aucun élément ne donne l'échelle.
Salar de Uyuni 4.jpg
Salar de Uyuni (Bolivie)

Encore des structures de sel mais sur une étendue énorme, le site est très connu.
Bryce Canyon21.jpg
Bryce Canyon

L'un des paysages les plus célèbres des États-Unis, qui vaut par la multitude des tourelles et autres clochetons découpés par le ruissellement.
Plaża Floryda 2006.JPG
Plaża Floryda

La vaste étendue de coquillages aurait pu donner une image intéressante mais celle-ci présente de nombreux défauts. Le ciel est vide et la ligne d'horizon aurait pu être située beaucoup plus haut. Le diaphragme trop ouvert n'a pas permis d'obtenir une profondeur de champ suffisante et il aurait fallu faire une mise au point beaucoup plus rapprochée de façon que les éléments du premier plan soient parfaitement nets.
TolucaMeteorite.jpg
Structures de Widmanstätten dans la météorite de Toluca

Naturellement ces structures de cristallisation du fer ne peuvent être mises en évidence qu'après avoir coupé et poli la surface.

Répétitions, réseaux et trames dans le monde vivant[modifier | modifier le wikicode]

Imenoforo pori fungo.jpg
Pores sous un champignon

De nombreux organismes vivants possèdent des structures répétitives. Pour les champignons ce sont généralement les surfaces fertiles, celles qui vont libérer leurs spores lorsqu'elles auront atteint l'état de maturité, qui sont les plus spectaculaires.
Milchbraetling-WJP.jpeg
Lamelles d'un lactaire

Les lamelles situées sous un grand nombre de champignons sont souvent prises comme sujet par les amateurs de photographie de nature, et quand on prend la peine de les regarder de plus près on s'aperçoit que leurs structures sont certainement beaucoup plus variées que l'on ne pourrait l'imaginer a priori.
Hedgehog fungi.jpg
Hydne

À la place des pores ou des lamelles, on trouve aussi parfois des milliers de petits aiguillons, comme chez les Hydnes.
[[|240px|center]] '

[[|240px|center]] '

Images en attente[modifier | modifier le wikicode]