Jardin au naturel/Comment aménager un jardin au naturel ?/Comment favoriser certains animaux ?/La spirale à aromatiques

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jardin au naturel
Plan
  1. Pourquoi créer un jardin au naturel ?
    1. Pour mieux accueillir la faune, la flore et la fonge
    2. Pour son intérêt paysager
    3. Pour protéger sa maison des aléas climatiques
    4. Pour améliorer les récoltes (potager, verger, jardin d'ornement)
    5. Pour diminuer son empreinte écologique
    6. Pour contribuer à la trame verte et bleue
  2. Comment aménager un jardin au naturel ?
    1. Avant de commencer
      1. Établir un état initial
      2. Tenir compte de la réglementation
      3. Dresser le plan général
      4. Choisir ses végétaux
    2. Créer les aménagements structurants
      1. Planter une haie, un bosquet, des arbres fruitiers ou têtards
      2. Creuser une mare
      3. Semer une micro-prairie
      4. Aider les messicoles
      5. Installer des cavités et des cachettes
      6. Réaliser des allées
      7. Végétaliser un mur
      8. Planter des couvre-sol
      9. Laisser du bois mort
      10. Fleurir joli et utile
    3. Comment favoriser certains animaux ?
      1. Les oiseaux
        1. Les haies favorables aux oiseaux
        2. Quelques plantes herbacées utiles aux oiseaux
        3. Les nichoirs
        4. Nourrir les oiseaux en hiver
      2. Les mammifères
        1. Le gîte à hérisson
        2. Aider les chauves-souris
      3. Les amphibiens
      4. Les insectes
        1. Les haies favorables aux insectes
        2. La spirale à aromatiques
        3. Favoriser les perce-oreilles
        4. Aider les hyménoptères
  3. Comment entretenir un jardin au naturel ?
    1. Faire vivre le sol du jardin
    2. Tailler une haie et produire son BRF
    3. Entretenir la mare, le ruisseau, les zones plus humides
    4. Faucher la prairie en gardant des zones refuges
    5. Gérer les petits aménagements
    6. Être vigilant quant aux invasives et pathogènes
    7. Suivre les principes de la lutte biologique
Modifier ce modèle

Intérêts de la spirale à aromatiques[modifier | modifier le wikicode]

Les plantes aromatiques sont largement utilisées en cuisine mais les insectes pollinisateurs en sont également très friands car elles sont mellifères, c'est-à-dire qu’elles leur offrent de quoi fabriquer du miel nécessaire au développement de leur colonie.

Ce parterre surélevé, en spirale, fut inventé par les anglais pour créer les conditions nécessaires à l’introduction de plantes aromatiques dans leurs jardins. La structure, en pierre, accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides.

Conseils techniques pour une bonne mise en œuvre[modifier | modifier le wikicode]

La taille idéale, pour permettre d’accéder facilement aux plantes est une structure de 2m de diamètre, pour une hauteur au centre d’environ 1m.

Prévoyez la structure en pierres. Vous pouvez éventuellement les lier avec de la terre argileuse. Le ciment est à proscrire car les animaux ne pourront s’y réfugier et les plantes auront des difficultés à prendre racine. Il est possible d’utiliser des pieux en bois mais la durée de vie de la spirale sera plus courte, et sa fonction de gîte atténuée.

Installez la spirale à proximité de la maison pour faciliter les cueillettes. L’utilisation des aromates est quotidienne, il vaut mieux les rapprocher de la cuisine. Laissez un espace suffisant pour circuler autour. Placez la spirale dans un endroit ensoleillé et orientez la pente au sud pour créer le microclimat chaud et sec.

Avec quelques aménagements supplémentaires, il est possible d’en faire un milieu très favorable aux insectes, reptiles et mammifères auxiliaires du jardinier.

Pour le matériel, vous aurez besoin d’une bêche, d’une pelle, d’une truelle de maçon, d’environ 2m3 de pierres ou briques résistants au gel, d’un petit bassin ou d’un film plastique étanche, de gravats grossiers, de sable et de compost.

Quelques plantes à installer : thym, origan, romarin, menthe, ciboulette, persil, estragon, sauge, aneth, oseille, capucine, hysope et même lavande si vous le souhaitez…

Montage de la spirale[modifier | modifier le wikicode]

Après avoir préparé le matériel nécessaire pour construire votre spirale d’aromatiques, il faut maintenant se retrousser les manches. Si quelques amis peuvent vous aider, ils sont les bienvenus.

Dans un premier temps choisissez votre site. Délimitez la surface avec du sable, ou selon le terrain, décaissez sur une petite profondeur (15 à 20 cm) et remplissez de gravats. N’oubliez pas que le poids de la structure sera conséquent au final.

Ce fond préparé, dessinez la forme à l’aide d’une trainée de sable, de sciure, ou en utilisant de petits piquets reliés avec une ficelle.

Commencez le montage par le centre. Installez les grosses pierres en premier bloquées par des joints de terre et graviers pour donner une bonne assise. Au fur et à mesure de la levée du muret, comblez la structure (en respectant la pente) de gravats, cailloux, de terre pauvre en matière organique, de sable… Ce substrat doit être de préférence calcaire, assez drainant pour ne pas retenir l’eau. Terminez par une faible couche de terre végétale en surface. Les plantes installées préfèreront un milieu sec et pauvre en matière organique. De plus, ce type de sol est apprécié par les insectes fouisseurs pour creuser leur terrier.

Au pied de la spirale, disposez un vieux récipient enterré au ras du sol, ou un morceau de bâche, pour recueillir l’eau de pluie. Cette mini mare procurera un point d’eau pour la faune du jardin. Pensez à placer une grosse pierre sur le bord pour éviter les noyades d’animaux étourdis.

Au fur et à mesure de la construction, vous pouvez également glisser quelques éléments qui serviront de refuge aux animaux ; trou d’accès à une cavité à la base pour les crapauds, musaraignes, etc. Fagots de tiges creuses ou à moelle pour les abeilles solitaires, fentes laissées libres entre certaines pierres, sans mortier ni terre, pour les lézards, escargots, araignées…

Et voilà, la structure est prête, vous pouvez maintenant y installer les plantes. Mettez celles qui supportent le plus la sécheresse vers le haut et descendez au fur et à mesure avec celles qui préfèrent l’humidité.