Jardin au naturel/Comment entretenir un jardin au naturel ?/Être vigilant quant aux invasives et pathogènes

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jardin au naturel
Plan
  1. Pourquoi créer un jardin au naturel ?
    1. Pour mieux accueillir la faune, la flore et la fonge
    2. Pour son intérêt paysager
    3. Pour protéger sa maison des aléas climatiques
    4. Pour améliorer les récoltes (potager, verger, jardin d'ornement)
    5. Pour diminuer son empreinte écologique
    6. Pour contribuer à la trame verte et bleue
  2. Comment aménager un jardin au naturel ?
    1. Avant de commencer
      1. Établir un état initial
      2. Tenir compte de la réglementation
      3. Dresser le plan général
      4. Choisir ses végétaux
    2. Créer les aménagements structurants
      1. Planter une haie, un bosquet, des arbres fruitiers ou têtards
      2. Creuser une mare
      3. Semer une micro-prairie
      4. Aider les messicoles
      5. Installer des cavités et des cachettes
      6. Réaliser des allées
      7. Végétaliser un mur
      8. Planter des couvre-sol
      9. Laisser du bois mort
      10. Fleurir joli et utile
    3. Comment favoriser certains animaux ?
      1. Les oiseaux
        1. Les haies favorables aux oiseaux
        2. Quelques plantes herbacées utiles aux oiseaux
        3. Les nichoirs
        4. Nourrir les oiseaux en hiver
      2. Les mammifères
        1. Le gîte à hérisson
        2. Aider les chauves-souris
      3. Les amphibiens
      4. Les insectes
        1. Les haies favorables aux insectes
        2. La spirale à aromatiques
        3. Favoriser les perce-oreilles
        4. Aider les hyménoptères
  3. Comment entretenir un jardin au naturel ?
    1. Faire vivre le sol du jardin
    2. Tailler une haie et produire son BRF
    3. Entretenir la mare, le ruisseau, les zones plus humides
    4. Faucher la prairie en gardant des zones refuges
    5. Gérer les petits aménagements
    6. Être vigilant quant aux invasives et pathogènes
    7. Suivre les principes de la lutte biologique
Modifier ce modèle

Les plantes invasives[modifier | modifier le wikicode]

Présentation et nature des problèmes[modifier | modifier le wikicode]

Les plantes invasives sont des espèces non originaires du territoire, introduites par erreur ou volontairement dans un milieu naturel ou semi-naturel et qui peuvent engendrer des nuisances environnementales, économiques ou de santé humaine. Elles sont régulièrement utilisées dans nos jardins pour leur qualité esthétique.

Elles peuvent avoir des impacts environnementaux, en étant les vecteurs de nouvelles maladies, en modifiant et banalisant des milieux naturels donc des paysages, en entraînant la disparition d’espèces animales et végétales locales qui perturbent les chaînes alimentaires, en polluant génétiquement les espèces locales proches, en modifiant la composition du sol, du micro-climat ou des habitats.

Certaines sont également très allergènes (ambroisie), ou possèdent une sève ou un latex pouvant entraîner des réactions sur la peau.

Quelques recommandations pour éviter d'y être confronté[modifier | modifier le wikicode]

  1. Certaines invasions sont liées aux engins de chantiers, comme la Renouée du Japon (Fallopia japonica (Houtt.) Ronse Decr.) qui apprécie s'implanter sur les terres remaniées et pour laquelle un fragment de tige oublié peut créer en deux ou trois ans un massif impénétrable. Si vous devez faire du terrassement chez vous, prévenez l'entreprise que vous voulez que les chenilles et godets de la pelle hydraulique soient propres. Inspectez l'engin avant son déchargement. Si vous importez de la terre, inspectez le lieu d'où elle provient.
  2. Lorsque vous sélectionnez des plantes ornementales pour votre jardin, vérifiez sur internet avant l'achat qu'elles ne sont pas invasives. Vous pourrez en trouver une liste sur le site internet du conservatoire botanique national de votre zone géographique.
  3. Si vous avez déjà implanté l'arbre au papillon aussi appelé Buddleia, coupez les fleurs avant qu'elles ne se transforment en fruit. Sinon, il peut par exemple être remplacé par le lilas de Perse (Melia azedarach L.) ou des Buddleia hybrides stériles : Buddleia × weyeriana.
  4. Evitez tout contact avec la Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianium), car sa sève qui réagit après exposition au soleil peut provoquer des brûlures de la peau au 2ème degré. Sa gestion nécessite un équipement adapté.
  5. Enfin, si sous votre mangeoire apparaît l'Ambroisie à feuilles d'armoise très allergène, coupez-la avant qu'elle ne fleurisse. On retrouve quelquefois des semences dans les mélanges de graines pour oiseaux.

Pour en savoir plus[modifier | modifier le wikicode]