Jardin au naturel/Comment aménager un jardin au naturel ?/Creuser une mare

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jardin au naturel
Plan
  1. Pourquoi créer un jardin au naturel ?
    1. Pour mieux accueillir la faune, la flore et la fonge
    2. Pour son intérêt paysager
    3. Pour protéger sa maison des aléas climatiques
    4. Pour améliorer les récoltes (potager, verger, jardin d'ornement)
    5. Pour diminuer son empreinte écologique
    6. Pour contribuer à la trame verte et bleue
  2. Comment aménager un jardin au naturel ?
    1. Avant de commencer
      1. Établir un état initial
      2. Tenir compte de la réglementation
      3. Dresser le plan général
      4. Choisir ses végétaux
    2. Créer les aménagements structurants
      1. Planter une haie, un bosquet, des arbres fruitiers ou têtards
      2. Creuser une mare
      3. Semer une micro-prairie
      4. Aider les messicoles
      5. Installer des cavités et des cachettes
      6. Réaliser des allées
      7. Végétaliser un mur
      8. Planter des couvre-sol
      9. Laisser du bois mort
      10. Fleurir joli et utile
    3. Comment favoriser certains animaux ?
      1. Les oiseaux
        1. Les haies favorables aux oiseaux
        2. Quelques plantes herbacées utiles aux oiseaux
        3. Les nichoirs
        4. Nourrir les oiseaux en hiver
      2. Les mammifères
        1. Le gîte à hérisson
        2. Aider les chauves-souris
      3. Les amphibiens
      4. Les insectes
        1. Les haies favorables aux insectes
        2. La spirale à aromatiques
        3. Favoriser les perce-oreilles
        4. Aider les hyménoptères
  3. Comment entretenir un jardin au naturel ?
    1. Faire vivre le sol du jardin
    2. Tailler une haie et produire son BRF
    3. Entretenir la mare, le ruisseau, les zones plus humides
    4. Faucher la prairie en gardant des zones refuges
    5. Gérer les petits aménagements
    6. Être vigilant quant aux invasives et pathogènes
    7. Suivre les principes de la lutte biologique
Modifier ce modèle

Devant l'ampleur des travaux que constituent le creusement d'une mare, l'évacuation de la terre, l'étanchéification... mieux vaut prendre le temps de la réflexion.

taille, profondeur, exposition, forme, profil, matériaux autant de paramètres à réfléchir, pour un résultat plus naturel et efficace du point de vue des services écosystémiques

Ne pas se précipiter[modifier | modifier le wikicode]

Il convient de commencer par dessiner la mare, tant son contour que son profil. Pour cela, quelques caractéristiques doivent être respectées pour créer la mare la plus favorable possible à la biodiversité.

  • La profondeur : Une zone profonde (80 à 100 centimètres, 120 maximum), d'au moins un mètre carré assure la survie des animaux lors de fortes sécheresses ou sous la glace. Ailleurs, la profondeur sera variable, sachant toutefois que les plantes préfèrent s'établir dans les zones peu profondes.
  • Le profil : Les berges doivent être en pente douce d'un côté pour permettre aux animaux de sortir de l'eau facilement. Un rebord abrupt d'une dizaine de centimètres constitue en effet une barrière infranchissable pour nombre d'entre-eux. Le reste de la mare peut être en paliers.
  • La forme de la mare pour en favoriser la colonisation par un maximum de plantes et d'animaux. Éviter tout de même les figures compliquées rendant difficile l'étanchéification.
  • Le budget :

Une fois dessinée, mieux vaut matérialiser la mare par des bâtons et une ficelle. Plusieurs jours de réflexion confirmeront que l'emplacement et la forme sont judicieusement définis. Le cas échéant, n'hésitez pas à changer les plans.

Rendre étanche la mare[modifier | modifier le wikicode]

  • Les matériaux : Si le sol n'est pas imperméable (argileux), acheter une bâche d'au moins un demi millimètre d'épaisseur, en butyl, ou en PVC insensible au gel et aux ultraviolets. L'utilisation de matériaux naturels tel que l'argile est possible, mais sa mise en place n'est pas aisée du fait de son poids.
La bentonite est une argile spéciale vendue dans le commerce, soit sous forme sèche à épandre à raison de 4 à 5 kg/m², soit pré-hydratée en rouleau.
  • Pas d'introduction d'animaux : N'introduire aucun animal dans la mare. Celle-ci se colonisera d'elle-même. Le processus est facilité en "inséminant" la mare avec quelques seaux de vase provenant d'une zone humide des environs.