Jardin au naturel/Comment entretenir un jardin au naturel ?/Suivre les principes de la lutte biologique

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jardin au naturel
Plan
  1. Pourquoi créer un jardin au naturel ?
    1. Pour mieux accueillir la faune, la flore et la fonge
    2. Pour son intérêt paysager
    3. Pour protéger sa maison des aléas climatiques
    4. Pour améliorer les récoltes (potager, verger, jardin d'ornement)
    5. Pour diminuer son empreinte écologique
    6. Pour contribuer à la trame verte et bleue
  2. Comment aménager un jardin au naturel ?
    1. Avant de commencer
      1. Établir un état initial
      2. Tenir compte de la réglementation
      3. Dresser le plan général
      4. Choisir ses végétaux
    2. Créer les aménagements structurants
      1. Planter une haie, un bosquet, des arbres fruitiers ou têtards
      2. Creuser une mare
      3. Semer une micro-prairie
      4. Aider les messicoles
      5. Installer des cavités et des cachettes
      6. Réaliser des allées
      7. Végétaliser un mur
      8. Planter des couvre-sol
      9. Laisser du bois mort
      10. Fleurir joli et utile
    3. Comment favoriser certains animaux ?
      1. Les oiseaux
        1. Les haies favorables aux oiseaux
        2. Quelques plantes herbacées utiles aux oiseaux
        3. Les nichoirs
        4. Nourrir les oiseaux en hiver
      2. Les mammifères
        1. Le gîte à hérisson
        2. Aider les chauves-souris
      3. Les amphibiens
      4. Les insectes
        1. Les haies favorables aux insectes
        2. La spirale à aromatiques
        3. Favoriser les perce-oreilles
        4. Aider les hyménoptères
  3. Comment entretenir un jardin au naturel ?
    1. Faire vivre le sol du jardin
    2. Tailler une haie et produire son BRF
    3. Entretenir la mare, le ruisseau, les zones plus humides
    4. Faucher la prairie en gardant des zones refuges
    5. Gérer les petits aménagements
    6. Être vigilant quant aux invasives et pathogènes
    7. Suivre les principes de la lutte biologique
Modifier ce modèle

Le jardin au naturel sera d'autant plus accueillant que ses hôtes n'y rencontreront aucune hostilité. Car toute utilisation de pesticides, même ponctuelle, a des répercussions plus étendues. Les molécules toxiques, emportées par le vent ou l'eau, contaminent une vaste étendue tandis qu'une plante traitée avec un désherbant peut empoisonner toute une chaîne alimentaire.

Si l'entretien d'un jardin au naturel nécessite des pratiques respectueuses de l’environnement, celles-ci devront être également appliquées au potager et au verger par un jardinage et une lutte biologiques.

Dans les cultures fruitières seront privilégiés les auxiliaires, tels que coccinelles, chrysopes… Quelques traitements naturels, à base de savon par exemple, pourront lutter contre les pucerons alors qu'une bouillie de prêle renforcera les arbres contre les attaques des champignons.

La maxime "mieux vaut prévenir que guérir" devra guider toute action au potager. Le jardinier biologique travaille en effet le sol de manière appropriée, associe les cultures, composte ses déchets verts, favorise les auxiliaires, réalise des préparations végétales…