Jardin au naturel/Comment entretenir un jardin au naturel ?/Faucher la prairie en gardant des zones refuges

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jardin au naturel
Plan
  1. Pourquoi créer un jardin au naturel ?
    1. Pour mieux accueillir la faune, la flore et la fonge
    2. Pour son intérêt paysager
    3. Pour protéger sa maison des aléas climatiques
    4. Pour améliorer les récoltes (potager, verger, jardin d'ornement)
    5. Pour diminuer son empreinte écologique
    6. Pour contribuer à la trame verte et bleue
  2. Comment aménager un jardin au naturel ?
    1. Avant de commencer
      1. Établir un état initial
      2. Tenir compte de la réglementation
      3. Dresser le plan général
      4. Choisir ses végétaux
    2. Créer les aménagements structurants
      1. Planter une haie, un bosquet, des arbres fruitiers ou têtards
      2. Creuser une mare
      3. Semer une micro-prairie
      4. Aider les messicoles
      5. Installer des cavités et des cachettes
      6. Réaliser des allées
      7. Végétaliser un mur
      8. Planter des couvre-sol
      9. Laisser du bois mort
      10. Fleurir joli et utile
    3. Comment favoriser certains animaux ?
      1. Les oiseaux
        1. Les haies favorables aux oiseaux
        2. Quelques plantes herbacées utiles aux oiseaux
        3. Les nichoirs
        4. Nourrir les oiseaux en hiver
      2. Les mammifères
        1. Le gîte à hérisson
        2. Aider les chauves-souris
      3. Les amphibiens
      4. Les insectes
        1. Les haies favorables aux insectes
        2. La spirale à aromatiques
        3. Favoriser les perce-oreilles
        4. Aider les hyménoptères
  3. Comment entretenir un jardin au naturel ?
    1. Faire vivre le sol du jardin
    2. Tailler une haie et produire son BRF
    3. Entretenir la mare, le ruisseau, les zones plus humides
    4. Faucher la prairie en gardant des zones refuges
    5. Gérer les petits aménagements
    6. Être vigilant quant aux invasives et pathogènes
    7. Suivre les principes de la lutte biologique
Modifier ce modèle

Une fois les plantes fleuries, commence alors le temps de la fauche.

La prairie[modifier | modifier le wikicode]

la tondeuse doit y être bannie : les animaux pourraient être broyés. En outre, elle serait difficile à utiliser dans l’herbe haute.

La première année, une fauche est effectuée tous les deux mois environ en laissant une hauteur de trois centimètres . Celle-ci favorise l’établissement des herbes fragiles, stimule le développement des racines et du feuillage des plantes à fleurs et stoppe l’invasion des annuelles non désirées.

Les années suivantes, la prairie est fauchée une ou deux fois pour permettre à la végétation haute et à la faune d’accomplir leur cycle de reproduction.

  • En une fois, au mois de septembre après la floraison des plantes estivales.
  • En deux fois : une première fois vers la mi-juin pour permettre l’implantation d’espèces annuelles, bisannuelles ou vivaces et une deuxième en septembre.

Le foin ainsi produit est laissé sur le terrain pendant quelques jours afin de permettre à ses habitants de trouver un autre refuge. Il peut être ensuite utilisé pour pailler le pied des arbres ou être ajouté au compost.

La pelouse fleurie[modifier | modifier le wikicode]

Tondre très haut toutes les 4 à 6 semaines jusqu’à l’automne.

Le coin des messicoles[modifier | modifier le wikicode]

Il peut se ressemer seul d’une année sur l’autre, s’il est fauché en septembre. Retourner alors la terre pour favoriser la germination des graines tombées sur le sol.

Si le parterre est envahi par des vivaces indésirables, il est alors préférable de le nettoyer et de recommencer le semis.

L'ourlet[modifier | modifier le wikicode]

Il est également important de laisser des herbes hautes au pied des haies ou du bosquet sur une largeur d’au moins deux mètres pour permettre à la faune de trouver un abri permanent. Elle sera fauchée tous les deux ans en alternance.