Néerlandais/Grammaire/l'adjectif

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les adjectifs[modifier | modifier le wikicode]

Un adjectif néerlandais est utilisé en tant que :

  1. attribut
  2. épithète
  3. substantif et pronom
  4. adverbe

Les adjectifs présentent trois formes dans la langue moderne :

  1. une forme non déclinée - groot
  2. une forme déclinée en -e - grote
  3. une forme partitive en -s - groots

À ces trois formes, il convient de citer deux autres cas. D'abord, le cas des formes déclinées archaïques en -en et -er qui apparaissent encore dans certaines expressions. D'autre part, il ne faut pas oublier le compararif et le superlatif.


Attribut[modifier | modifier le wikicode]

L'adjectif prend la forme non déclinée

het huis is rood - la maison est rouge
de tuin is groot - le jardin est grand
de straten zijn nat - les rues sont mouillés

Alors, les adjectifs néerlandais ne sont accordés ni en genre ni en nombre dans ce cas (contrairement au français) w:fr:Conjonction (grammaire)

Épithète[modifier | modifier le wikicode]

L'adjectif épithète est placé devant le substantif et prend la forme déclinée :

het rode huis - la maison rouge
de grote tuin - le grand jardin
een grote tuin - un grand jardin
de natte straten - les rues mouillées
zware misdrijven - des infractions lourdes

Il y a une exception : le neutre singulier indéfini:

een groot huis (article indéfini) - une grande maison
met groot gemak (sans article)

Il y a d'autres exceptions, par exemple :

Charles de Gaulle was een groot man – un homme exceptionnel (ici « grand » ne fait pas référence à la taille physique)
Het zelfstandig naamwoord – le (nom) substantif (combinaison fixe)

Substantif et pronom[modifier | modifier le wikicode]

L'adjectif prend la forme déclinée :

dat is een grote ;
dat zijn grote.

S'il s'agit de personnes au pluriel, l'adjectif prend -en:

de groten – les (personnes) grandes

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

En tant qu'adverbe, l'adjectif ne se décline pas

hij was zwaar gewond
il était gravement blessé

Attention: contrairement au français, l'adverbe ne prend pas de suffixe (comme par exemple -ment). Donc, les adverbes et les adjectifs néerlandais apparaissent souvent sous la même forme.

Adjectifs non-épithètes[modifier | modifier le wikicode]

Il existent des adjectifs qui se rencontrent tant qu'attribut (et adverbe) mais pas tant qu'épithète.

hij was de richting bijster.
il avait perdu la direction
hij was er niet bijster tevreden over
il n'en était pas tellement content


La forme partitive[modifier | modifier le wikicode]

Après les mots de quantité comme : iets, wat, veel, niets l'adjectif peut prendre une forme génitive (partitive):

dat is iets goeds – quelque chose de bon
niets beters – rien de mieux

Le comparatif et le superlatif[modifier | modifier le wikicode]

Les suffixes -er et -st sont ajoutés pour former le comparatif et le superlatif :

nat – natter – natst (mouillé – plus mouillé – le plus mouillé)
groot – groter – grootst (grand - plus grand - le plus grand)

Remarque: Contrairement au francais la paraphrase avec meer (plus) et meest (le plus) relève plus de l'exception que de la règle.

Les formes comparatives et superlatives sont des adjectifs en soi, qui prennent -e en déclinaison, conformément à la règle sur l'accord des adjectifs épithètes :

het grootste huis – la plus grande maison
een groter huis – une maison plus grande

Quelques formes sont irrégulières :

helder – helderder – helderst (clair)
weinig – minder – minst (peu)
veel – meer – meest (beaucoup)
goed – beter – best (bon- mieux – le meilleur)

Il y a quelques adjectifs, par exemple en -isch (comparable au francais: -ique) qui nécessitent une paraphrase :

fantastisch – fantastischer – meest fantastisch

Attention: le suffixe -isch est un archaïsme orthographique, qui se prononce comme francais -is (/is/) en Senlis, non pas -iche. Le -ch est muet.

En 1947 la plupart des -ch muets avaient été éliminés.

autres formes[modifier | modifier le wikicode]

Avant la réforme de 1947, il y avait d'autres formes déclinées, qui survivent encore dans certains expressions fossilisées, comme par exemple :

van goeden huize (datif neutre sing.)
te goeder trouw (datif fem. sing.)
dezer dagen (genitif pluriel)
de moeder aller veldslagen (genitif pluriel) la mère de toutes les batailles

Le dernier est un arabisme récent.

Matériaux[modifier | modifier le wikicode]

Les adjectifs qui indiquent une matière portent -en et sont indéclinables :

de wollen sok (laine)
het ijzeren hek (fer)
de ivoren schaakstukken (ivoire)

Ces adjectifs se rencontrent exclusivement tant qu'épithète:

de schaakstukken zijn van ivoor.

Les participes[modifier | modifier le wikicode]

Le verbe forme -tout comme en français- deux participes :

  1. le participe présent: onvoltooid ou tegenwoordig deelwoord
  2. le participe passé voltooid ou verleden deelwoord

Le participe présent se forme en ajoutant -d à l'infinitif :

lopen – lopend

Le participe passé est un des temps primitifs du verbe, il finit soit en

  1. -en (verbes forts)
    lopen - gelopen
  2. -d (verbes faibles)
    reizen - gereisd (z=>s)
  3. -t (verbes faibles, racine en t,k,f,s,ch,p,x)
    faxen - gefaxt

Le participe passé prend un préfixe ge- à moins qu'il ne porte déjà un préfixe inséparable.

Les participes sont des adjectifs et suivent leur règles, sauf les participes passés forts qui généralement restent indéclinées en tant que épithètes

het gegeven boek

Il y des exceptions :

gedane zaken

Le participe passé forme les temps composés du parfait et de la voix passive, le participe présent est rarement utilisé pour la formation d'un verbe composé (contrairement à l'anglais).

La formation des phrases sousordonnées est assez limitée en utilisant les participes. On utilise plutôt les conjonctions ou les adverbes pronominaux relatifs.