Néerlandais/Pour adultes/Progressons pas à pas/Leçon 2 : Se présenter

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Flag of the Netherlands.svg Flag of Suriname.svg Le néerlandais Flag Belgium brussels.svg Flag of Flanders.svg

<< Leçon 1 : Se saluer

Progressons pas à pas

Leçon 3 : Être et avoir>>

Le dialogue[modifier | modifier le wikicode]

Appel in Geleen

Nom, prénom[modifier | modifier le wikicode]

Hoe heet je? Comment tu t'appelles?
Ik heet Karel Je m'appelle Charles.
Dank je, Karel! Welkom hier! Merci, Charles! Sois le bienvenu ici!
En jij? Wat is je voornaam? Et toi? Quel est ton prénom ?
Mijn voornaam is Anna Mon prénom est Anne
Wat is je achternaam ? Quel est ton nom de famille ?
Van Baarle is mijn achternaam Van Baarle, c'est mon nom de famille

Vocabulaire[modifier | modifier le wikicode]

  • De naam -- le nom
  • De voornaam -- le prénom
  • De achternaam -- le nom de famille
  • Heten -- s'appeller

Attention à la différence d'accent tonique entre:

  • vóórnaam -- prénom
  • voornáám -- distingué, auguste

Notes sur la prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Le néerlandais est une langue à accent tonique qui met systématiquement en relief une syllabe dans un mot en augmentant la hauteur, la force et la durée du son, en combinaison de ces 3 facteurs.Et pour les francophones ça pose des problèmes considerables, parce que ces 3 facteurs sont distribués parmis les syllabes d'une manière différente en français.

Par exemple le verbe heten a l'accent tonique sur la première syllabe. La syllabe "hé-" est et haute et forte et longue. La syllabe finale est et basse et faible et courte.

En outre, la plupart des syllabes atones, comme la syllabe finale "-en" contiennent la voyelle schwa [ə] (et non pas [ɛ]) qui est écrit comme "e". Les autres voyelles et diphtongues de la langue se retrouvent surtout dans les syllabes toniques.

Un mot comme "vergaderen" aura donc son accent tonique sur gá: vergáderen tandis que les trois lettres "e" indiquent des schwas.

Les mots vóórnaam et voornáám s'expliquent par le fait qu'ils sont des mots composés (la préposition voor + le substantif naam).

Selon les règles de l'orthographe comme définies par la Taalunie les accents toniques (klemtoontekens) s'écrivent seulement pour éviter la confusion. Si le contexte n'en permet pas (pour un néerlandophone bien sûr), les accents ne sont pas écrits. Par exemple, on n'écrit jamais héten, sauf pour clarifier comme par exemple:

Nee, ik zei: héten, niet háten! -- Non, j'ai dit "heten" et non pas "haten",

Alors, parce que le contexte ne permet pas de confusion on écrirait normalement:

Zijn voornaam was Jan -- son prénom était Jean
Hij was een voornaam man. -- il était un homme distingué
Voir plus : Néerlandais/Grammaire/l'orthographe/l'accentuation

La leçon de grammaire[modifier | modifier le wikicode]

Le présent[modifier | modifier le wikicode]

Le présent en néerlandais est très simple: il ne connait que trois formes différentes dont l'une est l'infinitif. Attention cependant au doublement des voyelles et des consonnes!

Personne Racine à
voyelle claire
Racine à
voyelle matte
Racine
finissant en d
Racine
finissant en t
Racine
finissant en v
Racine
finissant en z
Infinitif en -n
Infinitif maken liggen redden moeten durven vrezen gaan
français faire être couché sauver devoir oser craindre aller
ik
maak
lig
red
moet
durf
vrees
ga
je
u
hij
ze
het
maakt
ligt
redt
moet
durft
vreest
gaat
we
jullie
ze
maken
liggen
redden
moeten
durven
vrezen
gaan

Il y a une petite complication. En inversion, par exemple dans une question, la forme de jij/je perd le -t:

Jij maakt - Maak je?
U maakt - Maakt u?

Notez qui le -t de la seconde et troisième personne sing. s'écrit bien après -d-: redt, mais pas après -t- on écrit moet, et non pas *moett.

L'ímpératif[modifier | modifier le wikicode]

L'impératif est identique à la première personne sing.

Ik maak → Maak!
Ik lig → Lig!
Ik red → Red!
Ik moet → (n'existe pas)
Ik durf → Durf!
Ik vrees → Vrees
Ik ga → Ga!

Cette forme s'appelle de stam ('le tronc') du verbe en néerlandais. On l'appellera le radical ici. Notez que le radical et la racine sont identiques sauf pour les racines finissant en v et z!

L'infinitif[modifier | modifier le wikicode]

L'infinitif et la forme du pluriel du présent sont identiques.

wij maken -- nous faisons
maken -- faire

Tout comme en français on emploie l'infinitif après un verbe comme moeten (devoir)

Hij moet gaan -- il doit aller

Il existe une forme augmentée de l'infinitif qui se forme avec la préposition "te"

maken → te maken

La forme augmentée s'emploie par exemple après les verbes beginnen (commencer) ou durven (oser)

hij begint te maken -- il commence à faire
wij durven te maken -- nous osons faire

Dialogue 2[modifier | modifier le wikicode]

Un Allemand Uwe visite Anvers:

Uwe: Ik ben Uwe, en wie bent u?
Van Bommel: Ik? Mijn naam is Piet van Bommel. Aangenaam.
Uwe: Hoe gaat het met u?
Van Bommel: Goed, dank u wel.
Uwe: Wat leuk u hier te zien.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]