Néerlandais/Grammaire/le pronom/le pronom personnel

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

En néerlandais le pronom personnel possède plusieurs forme selon :

  1. les personnes (1,2,3)
    tout comme en français
  2. le nombre (singulier, pluriel)
    tout comme en français
  3. le cas : sujet ou objet
    avec une seule exception : il n'y a pas de différence entre les concords directs et indirects
  4. l'accentuation: sans accentuation il y a les formes clitiques
    c'est un peu différent du français
  5. la politesse et la région
    comme en français: 'tutoyer-vouvoyer', ceci s'applique à la deuxième personne

Les formes clitiques (courtes, atones)[modifier | modifier le wikicode]

Comparez :

jij ziet - je ziet
forme de base - forme clitique

Tous les deux traduisent en : tu vois, mais il y a une différence d'accentuation. Dans je ziet l'accent tombe plutot sur ziet et dans l'autre version plutot sur jij :

jij ziet - je ziet

Alors les phrases ont une implication différente :

tu vois (c'est pas moi qui vois) - tu vois (tu n'écoutes pas)

Dans le premier cas le français pourrait utiliser le pronom emphatique:

toi, tu vois

Mais on ne dirait pas toujours un pronom emphatique quand on utilise une forme de base en néerlandais. Si le français utilise un emphatique le néerlandais met une intonation forte sur la forme de base:

Toi? - JIJ?
C'est toi ça? - Ben JIJ dat?

On ne peut point accentuer une clitique de telle manière.

La langue parlée contient plus de formes clitiques que la langue officielle écrite, c'est-à dire que les formes clitiques y sont souvent notées comme forme de base.

Les forme clitiques ne sont pas limitées aux pronoms personnels.

Il y des pronoms (adjectifs) possessifs clitiques :

Jouw huis - je huis

Les pronoms réflexifs ont même quatre niveaux d'accentuation :

ik was me - je me lave (je ne travaille pas)
ik was mij - je me lave (non, je ne te lave pas à toi!)
ik was mezelf - je me lave (à moi-même, tu ne me laves pas)
ik was mijzelf - je me lave (on ne se lave point l'un à l'autre!)

(Actuellement, les implications sont un peu plus nuancées que c'est indiqué).

la politesse et la région[modifier | modifier le wikicode]

En Flandres on utilise gij pour tu et vous ensemble. Il n'y pas de différence de nombre ni de politesse (tutoyer/vouvoyer). La forme objet est 'u' et n'indique pas de politesse donc.

Aux Pays-Bas il y a une forme polie ('vouvoyer') u (aussi bien au singulier qu'au pluriel) et il y a les formes familières ('tutoyer') jij (singulier) et jullie (pluriel)

Première personne[modifier | modifier le wikicode]

Singulier[modifier | modifier le wikicode]

forme sujet objet
de base ik mij
clitique ('k) me

Pluriel[modifier | modifier le wikicode]

forme sujet objet
de base wij ons
clitique we -

Deuxière personne[modifier | modifier le wikicode]

Familière (Pays-Bas)[modifier | modifier le wikicode]

Singulier[modifier | modifier le wikicode]

forme sujet objet
de base jij jou
clitique je je

Pluriel[modifier | modifier le wikicode]

forme sujet objet
de base jullie jullie
clitique - -

Poli (Pays-Bas)[modifier | modifier le wikicode]

forme sujet objet
de base u u
clitique - -

(Flandres)[modifier | modifier le wikicode]

forme sujet objet
de base gij u
clitique ge -

Aussi bien singulier e pluriel. Aux Pay-Bas cette forme est achaïque.

Troisième personne[modifier | modifier le wikicode]

En combinaison avec une prépostion ces pronoms sont souvent remplacés par un adverbe pronominale.

Voir: Le remplacement pronominal

Singulier[modifier | modifier le wikicode]

masculin féminin neutre
forme sujet objet sujet objet sujet objet
de base hij hem zij haar het het
clitique (-ie) ('m) ze (d'r),('r) ('t) ('t)

De plus en plus les formes masculines et féminines sont limitées aux personnes et substantifs animés. Pour les mots inanimés (surtout ceux qui portent l'article de) on souvent remplace le pronom personnel par un pronom démonstratif (deze,die)

Pluriel[modifier | modifier le wikicode]

forme sujet objet
de base zij hen, hun
clitique ze ze

De plus en plus les formes hen et hun sont limitées aux personnes. Pour les mots inanimées on remplace souvent ces pronoms personnels par un pronom démonstratif (deze,die) ou on utilise la forme clitique ze.

La grammaire officielle prétend que la forme hun ne s'utilise que dans le cas de l'objet indirect et hen en tous les autres cas, mais ceci est une construction artificielle. La forme hen est une création des grammariens et des professeurs qui n'a jamais été adoptée dans la langue parlée. Dans la langue parlée on entend hun pour tous les objets (parmi ceux qui osent ignorer leurs professeurs) ou bien la clitique ze ou bien les demonstratifs ou bien un adverbe pronominal. (..désolé..)